Montreal's International Forum
Gilles Duceppe
Gilles Duceppe Head of the Bloc Québécois

Foreign Affairs and Globalization: A Québec Vision June 3, 2004

Politics Series
Gilles Duceppe Read the biography

Monsieur Gilles Duceppe est le premier député souverainiste à avoir été élu sous la bannière du Bloc Québécois, lors de l'élection complémentaire dans la circonscription de Laurier-Sainte-Marie, le 13 août 1990. Dès son entrée à la Chambre des communes, il s'est vu confier les responsabilités de porte-parole du Bloc Québécois en matières d'Emploi et Immigration, Travail, Défense nationale, Condition féminine, Affaires indiennes, Multiculturalisme et des Anciens combattants.

Il a été réélu à l'issue de l'élection du 25 octobre 1993, pour être en charge du dossier Montréal métropolitain, en plus des fonctions de whip en chef de l'Opposition officielle. Un peu moins de trois ans plus tard, le 15 janvier 1996, monsieur Duceppe devient chef de l'Opposition officielle par intérim, un poste qu'il occupe jusqu'à sa nomination à titre de leader de l'Opposition officielle, le 22 février 1996.

Le 15 mars 1997 monsieur Duceppe est élu chef du Bloc Québécois, et par la même occasion chef de l'Opposition officielle à la Chambre des communes. Lors de sa première élection générale à titre de chef, trois mois plus tard, il a conduit sa formation politique à l'élection de 44 députés.

Le 30 novembre 2000, Gilles Duceppe remporte sa quatrième élection dans la circonscription de Laurier-Sainte-Marie, alors que 38 députés du Bloc Québécois sont élus à la Chambre des communes. Plusieurs observateurs ont alors souligné qu’il avait mené une campagne électorale sans faute, en se faisant notamment remarquer lors d'un blitz sans interruption de 36 heures en toute fin de campagne. En plus de ses fonctions de parlementaire à la Chambre des communes, M. Duceppe a oeuvré au sein de plusieurs groupes et commissions, notamment parmi l'exécutif national de Mouvement-Québec et à titre de président de la campagne de financement du Bloc Québécois en 1993, coprésident de la campagne de financement lors du référendum de 1995 et membre suppléant à la Commission Bélanger-Campeau.

Parmi ses autres occupations, monsieur Duceppe a notamment été vice-président en 1968 et 1969 de l'Union générale des étudiants et étudiantes du Québec (UGEQ), avant de devenir directeur du journal Quartier Latin puis conseiller syndical à la Confédération des syndicats nationaux (CSN) jusqu'en 1990.

Né à Montréal en 1947, il est détenteur d'un baccalauréat ès arts du Collège Mont-Saint-Louis, en plus d'avoir fait des études en sciences politiques à l'Université de Montréal. Il est marié à madame Yolande Brunelle et père de deux enfants, Alexis et Amélie