Montreal's International Forum
Irina Bokova
Irina Bokova Director-General, UNESCO

Soft Power and Global Governance in the 21st Century

November 1, 2016
Event Photos

La tolérance n'est pas l'acceptation naïve de la différence, c'est un combat pour le respect des droits.

Irina Bokova Read the biography

Irina Bokova est titulaire d’une maîtrise en relations internationales de l’Institut d’État des relations internationales de Moscou. Elle a également suivi un programme sur les mécanismes de prise de décision de la politique extérieure des États-Unis à l’Université du Maryland en 1989, ainsi qu’un programme en leadership et développement économique de la John F. Kennedy School of Government en 1999.


Mme Bokova débute sa carrière en 1977 au département des Nations Unies et du désarmement au ministère des Affaires étrangères (MAE) de la Bulgarie. Elle a par la suite été successivement responsable des affaires politiques et juridiques à la Mission permanente de la Bulgarie à l’ONU entre 1982 et 1984; conseillère auprès du ministre du MAE entre 1984 et 1990; et diplomate au MAE entre 1991 et 1992. Elle complète ensuite un programme de fellowship à l’OTAN. En 1995, elle est nommée secrétaire du conseil des ministres bulgares pour l’intégration européenne. En plus de ce poste, elle sera également vice-ministre des Affaires étrangères et ministre des Affaires étrangères par intérim jusqu’en 1997. Mme Bokova est élue membre du Parlement bulgare en 2001 et oeuvre notamment au sein des comités de l’intégration européenne, et celui de la défense et la sécurité. Mme Bokova est ensuite représentante personnelle du président bulgare à l’Organisation Internationale de la Francophonie et Ambassadrice de la Bulgarie en France et à Monaco de 2005 à 2009. Parallèlement à ces fonctions, elle est également Représentante de la Bulgarie à l’UNESCO entre 2007 et 2009. 


Mme Bokova est directrice générale de l’UNESCO depuis 2009. Elle est la première femme à occuper ce poste.

Covered topics:

  • ‎Challenges facing societies today in these turbulent times
  • The importance of soft power as foundations for bolstering global governance today
  • The 2030 Agenda for Sustainable Development and the Paris Climate Agreement

 

With the support of

In collaboration with