Montreal's International Forum
Kris Peeters
Kris Peeters Minister-President of Flanders Flemish Minister for Economy, Foreign Policy, Agriculture and Rural Policy

Flanders-Quebec: Reinforcing our Economic and Political Ties

March 18, 2013
Politics Series
Event Photos

Il est important que la Flandre entretienne des relations fortes avec d'autres régions fortes.

Kris Peeters Read the biography

Kris Peeters est né en 1962 à Reet, près d’Anvers en Belgique. Il est titulaire d’un baccalauréat en philosophie et d’une maîtrise en droit obtenus à l’Université d’Anvers. Il est également diplômé en comptabilité et en droit fiscal de l’École de gestion Vlerick à Gand.

En 1986, M. Peeters entame sa carrière en tant qu’avocat au cabinet Storme, Leroy, Van Parys et Doolaege. Il fait ensuite son entrée à l’Union des entrepreneurs indépendants flamands (UNIZO) en 1988 à titre de conseiller financier. Toujours à l’UNIZO, il devient directeur du département de la recherche en 1991, puis secrétaire général en 1994, et enfin il occupe le poste de directeur général de 1999 à 2004. Il a également été président et membre du conseil d’administration du Conseil économique et social de Flandre (SERV).

Le travail accompli par M. Peeters à l’UNIZO et au SERV a permis de mettre les PME au premier plan des priorités politiques et sociales de la Flandre, en raison de leur rôle central dans l’économie flamande. Sous sa gouverne, l’UNIZO est d’ailleurs devenue un outil incontournable pour les entrepreneurs, les PME et les professionnels, grâce au soutien qu’elle fournit aux entreprises en les aidant à démarrer et à étendre leurs activités sur les marchés étrangers.

En 2004, sous la bannière du Parti démocrate-chrétien et flamand (CD&V), M. Peeters devient ministre des Travaux publics, de l’Énergie et de l’Environnement, et c’est en 2007 qu’il devient ministre-président de la Flandre. Son mandat est renouvelé en 2009, et en plus de ses fonctions de ministre-président, il est ministre de l’Économie, de la Politique extérieure, de l’Agriculture et de la Ruralité.

With the support of

In collaboration with