La tribune internationale de Montréal

Pierre Marc Johnson

Président du conseil, CORIM
Avocat-conseil, Lavery
Ancien Premier ministre du Québec
Biographie

Pierre Marc Johnson est avocat-conseil et agit à titre d’avocat principal et conseiller stratégique lors de négociations commerciales pour des partenariats internationaux relatifs à l’investissement, aux nouvelles technologies de l’information, au secteur biomédical, au divertissement, et aux produits financiers.

Ancien premier ministre du Québec, juriste et médecin, il est reconnu pour son expertise dans les domaines du commerce international, des négociations et des partenariats internationaux ainsi que du droit de l’environnement, du droit de la santé et des politiques publiques. Il possède en outre une vaste expérience en négociations internationales auprès des Nations Unies en matière d’environnement et de développement.

Depuis 2009, il est le négociateur en chef du gouvernement du Québec dans le projet d'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne (AECG), et a occupé ces mêmes fonctions dans le dossier du bois d’œuvre opposant le Canada et les États-Unis.

Me Johnson a été conseiller auprès de la Commission de coopération environnementale (CCE), organisation internationale créée par le Canada, le Mexique et les États-Unis aux termes de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement (ANACDE). Il avait joué un rôle similaire en 2003 dans le cadre de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD).

Coauteur de The Environment and NAFTA — Understanding and Implementing the New Continental Law, publié par Island Presset de Beyond Trade, the Case for a Broadened International Governance Agenda, il est également l’initiateur de nombreux travaux etarticles sur le commerce international, la mondialisation et l’environnement. Son expertise et son expérience l’amènent à être invité à conseiller ici comme à l’étranger desgouvernements et des institutions, à participer à des travaux de comités consultatifs et à prononcer des conférences sur les principeset effets de la mondialisation.

Il a siégé à titre d’administrateur ou de membre de comités aviseurs auprès d’une vingtaine d’importantes sociétés et il siège présentement au conseil d’administration de sociétés évoluant dans les secteurs biopharmaceutique, de la production cinématographique et minier.

Me Johnson est docteur honoris causa de l’Université Claude Bernard Lyon I, en France, et de l’Université de Montréal et membre de la Société royale du Canada, Grand Croix de l’Ordre de la Pléiade et grand officier de l’Ordre national du Québec. Il est également reconnu comme l’un des meilleurs avocats canadiens en matière d'arbitrage international aux fins des éditions 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016 du répertoire The Best Lawyers in Canada (Woodward / White).

Il siège au conseil d'administration du CORIM depuis mars 2016 et il en est le président depuis décembre 2017.

André Beaulieu

Premier Vice-Président, services généraux, BCE
Biographie

Depuis 2011, à titre de premier vice-président, Services de gros, chez Bell Canada, André Beaulieu dirige une unité d’affaires qui génère des revenus de plus de 1 milliard $ grâce à une force de vente au Canada et à l’étranger qui sert plus de 700 entreprises de télécommunications dans 180 pays.

Depuis 2007, André a occupé des postes de cadre chez Bell, notamment chef de la stratégie et responsable du groupe Services généraux, qui comprend l’équipe Sûreté de l’entreprise, services immobiliers et plus récemment, chef des approvisionnements et de l’équipe création de valeur. Il est également président de BCE Nexxia, qui possède le réseau de Bell aux États-Unis.

Avant de se joindre à Bell, André a occupe divers poste de direction pour Bain & Company à Boston et à Paris et au sein d’A.T. Kearney à Paris et de Monitor Group à Toronto. André a également travaillé pour le Bureau du Conseil privé du gouvernement du Canada et la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement.

Né à Rimouski, André est titulaire d’un baccalauréat spécialisé ainsi que d’un baccalauréat en droit civil (B.C.L.) et en common law (LL.B.) de l’Université McGill à Montréal. Membre actif de la communauté, il siège au sein des conseils d’administration d’Equitas, de la Fondation de l’Hôpital pour enfants de Montréal. Il est aussi un des co-fondateurs au Banff Forum. 

Hubert Bolduc

Président, Investissement Québec International
Biographie

Depuis septembre 2019, Hubert Bolduc est président d'Investissement Québec International.

Il était auparavant président-directeur général de Montréal International, l’organisation responsable de l’attraction des investissements étrangers, des organisations internationales et des talents stratégiques dans le Grand Montréal, depuis janvier 2016.

Avant de prendre la tête de Montréal International, M. Bolduc œuvrait à Investissement Québec à titre de directeur pour le Benelux, Direction de l’Europe et du Moyen-Orient, et s’employait déjà à l’attraction des investissements étrangers.

De 2004 à 2012, il occupait les fonctions de vice-président, Communications et affaires publiques chez Cascades, avant de rejoindre la haute fonction publique du gouvernement du Québec comme secrétaire général associé à la communication gouvernementale, au ministère du Conseil exécutif, jusqu’en 2014. Il fut également conseiller au Cabinet de relations publiques NATIONAL, de 1998 à 2000, puis attaché de presse du Premier Ministre du Québec, de 2001 à 2003.

Titulaire d’un baccalauréat en science politique de l’Université du Québec à Montréal, d’une maîtrise en communication de l’Université Stirling en Écosse et d’un MBA de HEC Montréal, Hubert Bolduc a débuté sa carrière comme porte-parole du CHUM et chargé de cours en communications à l’Université du Québec à Montréal.

Hubert Bolduc a également été président du conseil d’administration du Jour de la Terre et des Manufacturiers et Exportateurs du Québec, ainsi que vice-président du conseil d’administration de la Fondation de l’Entrepreneurship du Québec. Il a notamment siégé sur le conseil d’administration de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, de la Fondation de l’UQAM et de Forces Avenir.

M. Bolduc a reçu le prix Reconnaissance de l’Université du Québec à Montréal, de même que le prix Relève d’excellence du réseau HEC, dans la catégorie « Grande entreprise ». Il figurait dans la liste du concours 30’s to Watch Under 30, publiée en 2001 par la revue Marketing Magazine.

Nathalie Bondil

Directrice générale et conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM)
Biographie

Nathalie Bondil cumule depuis 2007 les fonctions de directrice générale et de conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM). Elle a donné à cet établissement une impulsion sans précédent, le propulsant parmi les musées d’art les plus fréquentés en Amérique du nord.

Muséologue engagée et innovatrice, elle a conçu et programmé des dizaines d’expositions à succès sur la musique, le cinéma et la mode. Le MBAM est le musée d’art le plus fréquenté au Québec; il a attiré 1,3 million de visiteurs en 2017. La même année, il s’est classé au 2e rang des musées les plus fréquentés au Canada, au 8e rang en Amérique du Nord et au 49e rang dans le monde. Il compte plus de 120 000 membres : un record canadien. Le MBAM attire chaque année quelque 100 000 touristes, et ses expositions ont été présentées dans plus de 35 villes dans le monde. 

Au cours des dix dernières années, grâce à son ambitieuse politique de développement, le Musée a acquis le quart de sa collection actuelle et a pratiquement doublé de taille. Deux nouveaux pavillons ont en effet vu le jour : le pavillon Claire et Marc Bourgie, qui abrite la salle de concert Bourgie, et le pavillon pour la paix Michal et Renata Hornstein, qui accueille l’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière, soit le plus grand complexe éducatif en Amérique du Nord. 

Convaincue que le musée est vecteur de progrès social, Mme Bondil a ouvert son offre d’activités gratuites à plus de 100 000 enfants et adultes. Elle a créé des partenariats avec 450 organismes scolaires, universitaires et communautaires, et lancé le comité consultatif Art et Santé, présidé par Rémi Quirion, à l’origine de nombreuses actions en art-thérapie et de projets pilotes avec des centres hospitaliers et des instituts de recherche. Ces programmes novateurs positionnent le MBAM en tant que leader international et profitent à plus de 23 000 personnes aux prises avec différents troubles comme la maladie d’Alzheimer, l’autisme ou l’anorexie. 

Vice-présidente du Conseil des arts du Canada, Mme Bondil a reçu deux doctorats honorifiques (Université McGill, 2013; Université de Montréal, 2015) et a été nommée Personnalité de l’année dans le volet culture par La Presse (2018). Elle est récipiendaire, entre autres, du Prix Peter Herrndorf pour le leadership dans les arts (2018) et de la médaille de l’Assemblée nationale (2016) et a été et couronnée du prix Femmes d’affaires du Québec (2017). Elle est membre de l’Ordre du Canada et chevalière de l’Ordre national du Québec et de l’Ordre de Montréal, ainsi que chevalière de la Légion d’honneur et officier de l’Ordre des Arts et des Lettres de la République française. 

Mme Bondil est diplômée de second cycle en histoire de l'art et muséologie de l’École du Louvre et a obtenu son diplôme de l’École nationale du Patrimoine pour les conservateurs du patrimoine d'état, à Paris.

Julie Boucher

Vice-présidente – Communications, affaires gouvernementales et relations avec les autochtones, Hydro-Québec
Biographie

Julie Boucher assure les fonctions de vice-présidente – Communications, affaires gouvernementales et relations avec les autochtones à Hydro‑Québec depuis mars 2020. À ce titre, elle est responsable des communications internes et externes, des affaires publiques et gouvernementales, des communications et stratégies marketing ainsi que des relations avec les collectivités et les communautés autochtones. Elle supervise également les initiatives d’Hydro‑Québec en électrification des transports, y compris le Circuit électrique.

Entrée à Hydro-Québec en 2007 à titre de porte-parole auprès des médias au Saguenay–Lac-Saint-Jean, Mme Boucher est devenue gestionnaire en 2009. Elle a occupé des postes à responsabilités croissantes dans les domaines des relations avec les collectivités, des affaires publiques et gouvernementales et des communications, dont celui de directrice principale – Communications et affaires publiques et gouvernementales. Au début de sa carrière, elle a travaillé pendant sept ans comme journaliste pour les chaînes de télévision Radio‑Canada et TQS.

Mme Boucher est titulaire d’un baccalauréat en géographie avec mineure en sciences politiques de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et a fait une propédeutique en sciences fondamentales, également à l’UQAC. Elle est vice-présidente du conseil d’administration d’Hydroélectricité Canada et siège au conseil d’administration du Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM).

Jean-Yves Bourgeois

Premier vice-président et Directeur général, Chef Marché des capitaux, Desjardins
Biographie

Jean-Yves a plus de 25 ans d'expérience dans le financement des sociétés. Il s’est joint à Desjardins en 2010 et occupe présentement le poste de Premier vice-président et directeur général, Chef Marché des capitaux. Avant de rejoindre Desjardins, Jean-Yves a occupé différents postes dans des institutions financières canadiennes et internationales et a dirigé de nombreux financements et mandats de fusions et acquisitions au Canada, aux États-Unis et à l’étranger. Au fil des années, Jean-Yves a développé un intérêt marqué pour les entreprises en démarrage et en forte croissance, et a supporté plusieurs entrepreneurs dans leurs projets d’entreprise, tant au niveau conseil que financement. Jean-Yves possède un MBA de l'Université McGill. Il est membre du Conseil d’administration des Grands Ballets Canadiens.

François Chagnon

Associé, Fiscalité Internationale, Deloitte
Biographie

François Chagnon est l'associé responsable des Services de fiscalité internationale pour la province de Québec et, à ce titre, dirige un groupe de plus de 60 professionnels de la fiscalité.

Possédant plus de 20 années d'expérience dans le traitement de diverses questions touchant la fiscalité internationale, M. Chagnon se spécialise dans la consultation relative à la fiscalité internationale auprès de multinationales dont le siège social se trouve au Canada. Il agit également à titre de conseiller en fiscalité canadienne auprès de nombreuses multinationales étrangères. Il se spécialise notamment dans les domaines suivants : établissement de structures organisationnelles internationales efficaces du point de vue fiscal, fusions et acquisitions internationales, structures internationales de financement, établissement des prix de cession interne, stratégies mondiales de rentabilité et questions associées au transfert de la technologie et des accords relatifs au partage des coûts. Il a conseillé plusieurs sociétés importantes et possède en particulier une vaste expérience dans l’industrie du divertissement.

M. Chagnon a enseigné la fiscalité internationale au niveau des études supérieures à l'Université McGill, à l'Université de Montréal et à l'Université de Sherbrooke. Il est souvent invité à titre de conférencier pour parler des questions reliées à la fiscalité internationale lors de conférences parrainées par Samson Bélair/Deloitte & Touche ou d'autres organismes de renom. Il a aussi été membre du conseil d’administration de la Place des Arts. M. Chagnon est membre du Barreau du Québec depuis 1985.

Bernard Colas

Associé, Colas Moreira Kazandjian Zikovsky
Biographie

Bernard Colas compte plus de 28 années d’expérience en droit du commerce international acquise à Montréal, Londres et Paris à conseiller des entreprises actives au niveau international ainsi que des gouvernements étrangers.

Avant de co-fonder Colas Moreira Kazandjian Zikovsky, il a pratiqué le droit au sein de grands cabinets d’affaires à Sorel, Montréal et Paris et a travaillé en qualité de conseiller juridique à la Fédération internationale des producteurs de disques et de vidéos (Londres) et à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) (Paris).

Il exerce également une activité de conseil auprès de gouvernements étrangers. Il a notamment agit comme spécialiste du droit commercial dans des projets financés par l’ACDI sur l’entrée de la Lituanie et de l’Algérie à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et comme chef de mission de projets financés par la Banque mondiale pour la rédaction de lois sur les télécommunications et les postes et la privatisation au Togo, aux Comores et en Mauritanie.

Françoise Faverjon-Fortin

Chef de la direction, MedicAlert Canada
Présidente, MedicAlert Foundation International
Biographie

Avant d'être nommée Chef de la direction de MedicAlert Canada en juin 2018, Françoise Faverjon-Fortin était vice-présidente nationale, Développement des Affaires et Partenariats Stratégiques. Madame Faverjon-Fortin s’est jointe à Exportation et Développement Canada en 1990 et a assumée des responsabilités croissantes au sein de la souscription, du développement des affaires et de la haute gestion.

Auparavant, elle était Vice-présidente et Chef de la souscription ( Assurances – Contrats, Cautionnement & Risques politiques); Vice-présidente nationale, Infrastructures et Environnement et Vice-présidente pour le Québec et l’est de l’Ontario. Madame Faverjon-Fortin fait carrière dans le domaine du commerce extérieur et de l’investissement international depuis 30 ans.

Elle a également travaillé pour le Conference Board du Canada et le World Trade Institute du Port Authority of New York & New-Jersey. Elle détient un MBA en Finance internationale, obtenu avec distinction, de la State University of New Yorket un BAA Marketing de l’Université Laval.

Carolina Gallo

Vice-présidente, relations gouvernementales et institutionnelles, ABB Power Grids Canada
Biographie

Anne-Marie Hubert, C.M., FCPA, FCA, LL. D

Associée directrice, Est du Canada, EY
Biographie

Associée directrice pour le Québec, Anne-Marie a la réputation de contribuer à la croissance des gens et des organisations qu’elle touche.

Elle aide ses clients à réexaminer avec succès leurs modèles d’affaires et à établir des fondements plus solides pour la croissance et l’avantage concurrentiel à long terme, tout en gérant le risque de ne pas atteindre les résultats.

Ayant été membre du Conseil consultatif mondial d’EY et du comité de direction d’EY Canada, Anne-Marie Hubert est reconnue pour bousculer le statu quo de façon à ce que nos gens aient plus de facilité à fournir des services de qualité et qu’ils exercent une influence positive sur notre économie et nos collectivités.

Pierre Lemonde

Président-directeur général, CORIM
Biographie

Pierre Lemonde est avocat et possède plus de 20 ans d’expérience en administration d’organismes impliqués dans les affaires internationales et dans l’organisation de conférences, colloques et séminaires à caractère international. Il possède également plus de dix ans d’expérience dans l’édition de publications sur l’économie internationale et en prestation de services-conseil en gestion, planification stratégique et droit international auprès d’entreprises privées et d’institutions publiques et parapubliques. Il a notamment été Vice-président international des Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ); Président et éditeur de la revue internationale World Economic Affairs; Directeur de Samson Bélair Deloitte & Touche International; et Vice-président de la Société de droit international économique du Canada.

Pierre Lemonde est diplômé en droit de l’Université de Montréal (LLB); en administration internationale de l’École nationale d’administration publique (Diplôme de 2e cycle); en gestion des ressources humaines de l’Université McGill (Certificat); en psychologie de l’Université de Montréal (B.Sc., M.Ps.) et en psychanalyse de l’Université de Paris (DEA).

Pierre Lemonde est membre du Barreau du Québec. Il est aussi membre du Conseil de direction de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l'UQÀM et membre du Conseil consultatif de la Chambre de commerce américaine au Canada (Section Québec). Il a également été membre du Comité d’action stratégique de la conférence d’affaires C2MTL et membre des conseils d’administration du Sommet du Millénaire de Montréal; du World Trade Centre de Montréal; de la Société de droit international économique du Canada (SDIE), et du Conseil québécois pour l’Amérique Latine (CQAL).

Olivier Marcil

Vice-président, Relations externes, Bombardier
Biographie

Etienne Massicotte

Associé, services financiers, Osler, Hoskin & Harcourt
Biographie

Etienne Massicotte est un conseiller juridique reconnu par les chefs de file du milieu des affaires à Montréal et il est reconnu par Chambers Global: The Worlds’ Leading Lawyers et The Canadian Legal Lexpert Directory à titre d’avocat de premier plan dans le domaine du droit bancaire et de la finance et des projets d'infrastructure au Canada. Il pratique principalement dans les domaines des services financiers et des fusions et acquisitions.

Etienne Massicotte a participé à de nombreuses transactions complexes portant sur le financement de projets d'infrastructures, le financement immobilier, le financement adossé à de l’actif, le financement d’acquisitions, des prêts syndiqués et la restructuration de dettes. Il a également agi à titre de conseiller pour des acheteurs et des vendeurs dans le cadre de transactions d’acquisition, de fusion et de restructuration.

Stéphane Paquet

Président–directeur général, Montréal International
Biographie

Stéphane Paquet est devenu vice-président Investissement Grand Montréal en janvier 2016. À ce titre, il était responsable de l’équipe de démarcheurs qui attirent et accompagnent les sociétés étrangères en sol montréalais.

En septembre 2017, ses fonctions se sont élargies. Il a alors cumulé l’attraction et la rétention des organisations internationales dans un tout nouveau poste, celui de vice-président Investissements étrangers & Organisations internationales.

Depuis janvier 2020, il occupe les fonctions de président–directeur général de Montréal International.

Avant de rejoindre Montréal International, M. Paquet partageait son expertise, au sein de Finance Montréal, à la tête d’un groupe de travail analysant l’inscription en bourse des entreprises québécoises. Il fut auparavant délégué général du Québec à Londres de décembre 2012 à décembre 2014. Dans le cadre de ses fonctions, il fit d’un accroissement des échanges économiques entre le Royaume-Uni et le Québec sa priorité. De fait, entre 2013 et 2014, les exportations du Québec vers le Royaume-Uni ont augmenté de 67 %.

M. Paquet a auparavant évolué, deux décennies durant, dans le monde des médias, cumulant une dizaine d’années d’expérience comme gestionnaire. Au fil des ans, il s’est spécialisé en journalisme économique jusqu’à devenir éditeur adjoint et rédacteur en chef du Groupe Les Affaires en septembre 2010. À ce titre, il fut responsable du journal Les Affaires, du magazine de finances personnelles A+ et du site web LesAffaires.com, en plus de participer activement aux discussions stratégiques touchant l’ensemble du Groupe. Les deux années précédentes, il a notamment été chef de la section Affaires de La Presse et responsable des stages accueillant les jeunes journalistes, après avoir débuté en presse écrite au Soleil de Québec et à La Presse de Montréal. De 1991 à 2001, il travaillait à la télévision de Radio-Canada dans les Maritimes, à Regina et à Montréal, à titre de reporter, de secrétaire de rédaction et de responsable des affectations.

Boursier du programme Young Leaders du Secrétariat d’État des États-Unis, Stéphane Paquet détient un diplôme de deuxième cycle en politique internationale de la London School of Economics and Political Science, de même qu’une maîtrise en communication de l’Université du Québec à Montréal. Il a également été chargé de cours à l’Université de Montréal et à l’Université de Regina.

Stéphane Paquet et son conjoint sont pères de deux enfants.

Robert Racine

Vice-président, Recherche de cadres et Solutions de recrutement, Optimum Talent
Biographie

Robert Racine fait carrière en recrutement de cadres depuis 2000. Il a co-fondé Kenniff & Racine inc. en 2003. Sa vaste expérience en entreprise et dans le secteur public, sa connaissance de la gestion du changement organisationnel dans des contextes de fusion, d'acquisition ou de désinvestissement au sein de sociétés ouvertes, constituent une valeur ajoutée certaine dans l'exercice de sa profession et ce, au meilleur bénéfice de sa clientèle et des candidats. Il réalise des mandats principalement dans les secteurs suivants : communications, télécommunications, manufacturier, financier, entreprises de services, ingénierie et communautaires. Depuis août 2018, il est vice-président, Recherche de cadres et Solutions de recrutement, chez Optimum Talent.

Membre du conseil d'administration et du comité exécutif de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain de 2005 à 2007, des conseils d’administration de Stationnement de Montréal de 2005 à 2010, de Société de vélo en libre-service (Bixi) de 2009 à 2010, de la Société de l'arthrite du Québec depuis 2005, du Théâtre du Nouveau Monde (TNM) depuis 2007 et du Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM) depuis 2011, il apporte son soutien à de nombreux organismes à but non lucratif depuis plusieurs années, tant dans les domaines de la santé et de la culture que des affaires. 

Diplômé en communication de l'Université du Québec à Montréal, Robert Racine possède plus de 25 ans d'expérience en affaires publiques et gouvernementales ainsi qu'en communication financière. Il a acquis cette expérience tant au Canada qu'à l'échelle internationale. C'est à travers sa connaissance des milieux corporatifs et des structures organisationnelles qu'il a bâti sa réputation et développé un vaste réseau d'affaires. 

Il a évolué au sein des organisations suivantes de 1978 à 1999 : Alcan, la Banque Royale (RBC Groupe financier), Postes Canada, Cabinet du Président, Chambre des Communes, SNC et SNC-Lavalin.

Robert Racine maîtrise le français et l'anglais, à l'oral comme à l'écrit.

Érik J. Ryan

Vice-président directeur, Marketing, stratégie et relations extérieures
SNC-Lavalin
Biographie

Erik Ryan est titulaire d'un baccalauréat en génie mécanique de l'Université McGill (1987) et d'une maîtrise en administration de la Harvard Business School (1995). 

En septembre 2002, M. Ryan se joint à Alcan inc. en tant que directeur, Soutien de la gestion stratégique. Il fait partie de l'équipe d'acquisition de Pechiney et agit par la suite comme codirecteur de l'équipe d'intégration d'Alcan-Pechiney à Paris. À l'automne 2004, il est nommé vice-président, Stratégie et développement, du secteur Emballages cosmétiques d'Emballages Alcan. En janvier 2005, M. Ryan est nommé vice-président, Affaires générales et communications, du groupe Alcan Métal primaire. 

En 2007, s’ajoutent à ses responsabilités la diversification industrielle régionale ainsi qu’une usine de coulage spécialisée en aérospatiale et en alliages nucléaires alors qu'il devient vice-président, Relations avec les partenaires et communications. Erik Ryan a commencé son implication à la Chambre en 2002 à travers le comité d’analyse stratégique sur le développement économique avant de se joindre à son conseil d’administration et, par la suite, au comité exécutif. Il fut nommé président du conseil de la Chambre en novembre 2009. 

Avant de se joindre à Rio Tinto Alcan, Erik Ryan a été le secrétaire général du Sommet de Montréal 2002, où il a dirigé la conception et la tenue de cet événement fondateur créé pour identifier les priorités et initiatives stratégiques essentielles à la nouvelle Ville de Montréal. 

De 1995 à 2001, après ses études à Boston, M. Ryan a œuvré en tant que consultant pour Monitor Company, une société de conseil située à Boston. Il a agi en tant que chef du bureau de Paris de 1995 à 1997. 

De 1989 à 1993, il a été conseiller politique de Gérald Tremblay, qui était à l'époque ministre de l'Industrie, du Commerce et de la Technologie. M. Ryan a alors contribué à la conception et au déploiement de la stratégie des grappes industrielles et des négociations du contrat social.