La tribune internationale de Montréal
Kaoru Ishikawa
S.E. Kaoru Ishikawa Ambassadeur du Japon au Canada

Vers un accord de libre-échange Japon-Canada ?

17 mars 2011
Série Affaires Étrangères
Photos de l’événement

À l’avenir les domaines de la nanotechnologie, […] l’utilisation de nouvelles sources d’énergie, la science médicale, [...] et la technologie de l’information sont quelques-uns des nombreux domaines dans lesquels le Japon et le Canada peuvent travailler ensemble.

Kaoru Ishikawa Lire la biographie

Son Excellence Kaoru Ishikawa est né au Japon en 1950. Diplômé en droit de l’Université de Tokyo en 1972, il entame sa carrière dans la diplomatie japonaise la même année en rejoignant le Ministère des affaires étrangères, où il sert jusqu’en 1989 dans divers bureaux et missions à Paris, au Caire, à Tokyo, à Genève et à Kinshasa.
Dès 1989, il assume des responsabilités de direction à la division des économies en développement, à la première division des affaires économiques internationales en 1990, à la première division de l’Europe de l’Ouest en 1992 et à la division de coopération technique en 1994.

À partir de 1998, S.E. Ishikawa occupe différents postes de directeur général adjoint, notamment au sein des bureaux de l’Afrique et du Moyen-Orient en 1998, au Bureau de la coopération économique en 1999, ainsi qu’au Département de coopération multilatérale en 2005. Il occupe la même année les postes de Directeur général du Bureau des relations économiques du Japon et de Sous-Sherpa aux Affaires étrangères du sommet du G8 de Gleneagles au Royaume-Uni. Il reçoit son premier mandat d’ambassadeur en 2007 auprès de la République arabe d’Égypte. C’est en 2010 qu’il est nommé ambassadeur du Japon au Canada.

Parallèlement à sa carrière diplomatique, S.E. Ishikawa entretient des liens étroits avec le monde académique. Il a notamment été conférencier à la Faculté de l’éducation de l’Université Waseda au Japon de 1992 à 1994 et professeur invité à l’Université de Tokyo de 2004 à 2005. Par ailleurs, il est l’auteur de nombreuses publications portant sur l’Afrique et le développement, dont African no hi, paru en 1992, et Nation Building and Development Assistance in Africa, paru en 1999.

S.E. Ishikawa a reçu plusieurs distinctions au cours de sa carrière diplomatique, dont la décoration de l’Ordre de la République d’Égypte, quatrième classe, en 1977, et la nomination au rang d’Officier de l’Ordre national du mérite de France en 1996. Il est marié et père de deux filles.

Contexte

Les gouvernements du Canada et du Japon se sont récemment mis d'accord pour explorer sérieusement la possibilité de conclure un accord de libre-échange. Le Japon est le 2e marché d’exportation du Québec en Asie et le 2e marché dans le monde pour les produits agro-alimentaires québécois. Le Québec compte également une cinquantaine de filiales japonaises générant quelque 6000 emplois. À l’occasion du 50e anniversaire du consulat général du Japon à Montréal, l’ambassadeur parlera de cet accord de libre-échange éventuel et du renforcement du partenariat privilégié qui unit nos deux pays.

Avec l'appui de

Avec la collaboration de