La tribune internationale de Montréal
John Parisella
John Parisella Délégué général du Québec à New York

La nouvelle réalité politique américaine : quel impact pour l’agenda du Québec ? 2 décembre 2010

Série Affaires Étrangères
Photos de l’événement

Nous, on a une énergie qui est renouvelable, 97% de notre électricité est générée par l'hydraulique.

John Parisella Lire la biographie

John Parisella est titulaire d’un baccalauréat de l’Université Concordia, d’une maîtrise en science politique de l’Université McGill et d’un certificat en administration Senior Managers in Governement de l’Université Harvard. Il entreprend sa carrière à titre d’enseignant et la poursuit comme chef de département des sciences sociales à l’Université Concordia.

En 1980, M. Parisella entre en fonction au Parti libéral du Québec (PLQ) en tant que coordonnateur régional. En 1982, il devient directeur de l’emploi et du commerce pour Alliance Québec. Par la suite, en 1983, il occupe les fonctions de directeur régional (Québec) pour le Commissariat aux langues officielles du Canada. Aux élections de 1985, il est candidat libéral dans Mercier, sa circonscription d’origine. De 1986 à 1994, il occupe successivement les fonctions de directeur général du PLQ, chef de cabinet adjoint et chef de cabinet des premiers ministres Robert Bourassa et Daniel Johnson.

C’est en 1994 que John Parisella fait son entrée chez BCP en tant que vice-président au développement corporatif et au conseil stratégique. En 1999, il est promu président de l’agence en plus d’être associé principal et président de BCP Consultants, postes qu’il occupera jusqu’en 2009. Durant cette même période, il agit à titre de conseiller spécial en communications auprès du recteur de l’Université Concordia. En 2009, M. Parisella devient délégué général du Québec à New York, le plus important poste de représentation du Québec aux États-Unis. À ce titre, M. Parisella représente le Québec dans huit États américains.

John Parisella est considéré par ses pairs comme une référence en matière de politique américaine et il est constamment en demande pour ses analyses sur
le sujet. En 2004, en collaboration avec le chercheur Donald Cuccioletta, il publie Elections made in USA, un livre portant sur le fonctionnement du système électoral américain et les principaux enjeux de la campagne présidentielle de la même année. L’ouvrage est réédité pour la campagne de 2008.

John Parisella a été membre du Conseil des Gouverneurs de l’Université Concordia de 1998 à 2005. Il est présentement membre du comité consultatif du School of Public Policy de l’Université Queens et membre associé de l’observatoire des États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l’UQAM. Il siège également au conseil d’administration du Conseil des relations internationales de Montréal.

Suite aux élections américaines de mi-mandat, les républicains ont repris le contrôle de la Chambre des représentants. Quelles seront les relations du nouveau Congrès avec la Maison Blanche ? John Parisella nous parlera de ce nouveau contexte politique et de son impact sur l’agenda du Québec aux États-Unis.

À la tête de la délégation générale du Québec à New York depuis maintenant un an, M. Parisella fera un compte rendu de l’état d’avancement des cinq grands objectifs de la stratégie québécoise pour les États-Unis et des dossiers reliés aux énergies renouvelables, au train à grande vitesse et aux produits et services culturels. Il abordera également les relations entre l’État de New York et le Québec, et plus particulièrement entre Montréal et la ville de New York. L'État de New York est le premier marché d'exportation international du Québec.

Avec l'appui de

Avec la collaboration de