La tribune internationale de Montréal
Lawrence  Cannon
L'honorable Lawrence Cannon C.P. Ministre des Affaires étrangères du Canada

Notre souveraineté dans l'Arctique: une priorité du gouvernement du Canada

27 mars 2009
Série Politique

Il va de soit que Montréal, et en particulier, sa zone portuaire, doit appuyer son avantage concurrentiel comme corridor vers le centre de l’Amérique du Nord. 

Lawrence Cannon Lire la biographie

Lawrence Cannon est né à Québec en 1947. Il obtient un baccalauréat en science politique de l’Université de Montréal en 1971 et une maîtrise en administration des affaires de l’Université Laval en 1979. Il travaille à titre de secrétaire particulier du premier ministre Robert Bourassa de 1971 à 1976, puis il est analyste financier à la Société de développement industriel du Québec de 1979 à 1981.

Lawrence Cannon est élu au conseil de ville de Cap-Rouge en 1979, poste qu’il occupe pendant six ans. Il fait le saut en politique provinciale en 1985, année de sa première élection en tant que député du comté de La Peltrie dans la région de Québec, et se voit confier plusieurs postes dans le gouvernement de Robert Bourassa. Il est adjoint parlementaire du ministre du Commerce extérieur et du Développement technologique de 1985 à 1988 et du ministre du Tourisme de 1988 à 1989. Réélu en 1989, M. Cannon est nommé ministre des Communications du Québec en 1990, fonction qu’il assume jusqu’en 1994.

Dans le secteur privé, après avoir fondé sa propre entreprise de stratégie des affaires publiques, le Groupe Cannon et associés, Lawrence Cannon est nommé vice-président aux affaires gouvernementales chez Unitel, aujourd’hui Primus Canada, en 1994. La même année, il devient membre de la commission de coordination du développement économique de la Ville de Hull. Il œuvre à titre de consultant dans le domaine des technologies de l’information de 1995 à 2001. Il est également président-directeur général d’AmériContact 2001 à l’occasion du Sommet des Amériques de Québec.

En 2001, Lawrence Cannon revient à la politique en tant que conseiller municipal de la nouvelle Ville de Gatineau, poste qu’il occupe jusqu’en 2005.
Il est aussi président de la Société de transport de l’Outaouais à partir de 2002 puis président de l’Association du transport urbain du Québec en 2004.

Lawrence Cannon intègre la politique fédérale en 2005 en devenant chef de cabinet adjoint du chef du Parti conservateur du Canada, Stephen Harper, et directeur exécutif adjoint du parti. Lors des élections fédérales de janvier 2006, il est élu député du comté de Pontiac et il devient ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités du Canada. Après sa réélection en octobre 2008, Lawrence Cannon est nommé ministre des Affaires étrangères du Canada.

Avec l'appui de

Avec la collaboration de