La tribune internationale de Montréal
André Caillé
André Caillé Président du Conseil Mondial de l'Énergie

L'énergie dans le monde

25 octobre 2007
André Caillé Lire la biographie

André Caillé obtient de l’Université de Montréal un baccalauréat en chimie spécialisée en 1965, une maîtrise en physicochimie en 1966 et un doctorat en physicochimie en 1968. À sa sortie de l’université, il est professeur et coordonnateur à l’Institut national de la recherche scientifique jusqu’en 1974. Par la suite, il occupe les postes de directeur des Services de protection de l’environnement et de sous-ministre de l’Environnement du Québec jusqu’en 1982.

L’arrivée d’André Caillé chez Gaz Métropolitain marque son entrée dans le secteur de l’énergie. De 1982 à 1996, il y assume successivement les fonctions de vice-président aux affaires corporatives et publiques, premier vice-président à l’administration et aux affaires publiques, vice-président exécutif et chef des opérations, puis président et chef de la direction.

En 1996, André Caillé est nommé président-directeur général d’Hydro-Québec, poste qu’il occupe pendant neuf ans, puis il est président du conseil d’administration de la société d’État d’avril à septembre 2005.

Au cours de sa carrière, de nombreuses institutions ont reconnu la contribution d’André Caillé dans les domaines tant scientifique qu’économique. En juillet 2000, l’Institut national de la recherche scientifique lui décerne un doctorat honoris causa pour souligner sa collaboration à l’essor de la société québécoise. En mai 2002, l’Université de Montréal lui décerne un doctorat honoris causa pour souligner sa carrière dans les domaines de l’énergie et de l’environnement. En 2003, il devient chancelier de l’université et, à ce titre, il en préside le conseil d’administration. En juin 2004, le président de la République française, Jacques Chirac, nomme M. Caillé Chevalier de la Légion d’honneur en reconnaissance de son engagement en faveur du développement et du renforcement des liens entre la France et le Québec, notamment dans le domaine économique.

André Caillé est président du Conseil Mondial de l’Énergie depuis 2005 et il est également membre de plusieurs conseils d’administration, dont ceux du Conference Board du Canada et de Quebecor World.

Avec l'appui de

Avec la collaboration de