La tribune internationale de Montréal
Mohammed  Haneef Atmar
Mohammed Haneef Atmar Ministre de l'Éducation de la République islamique d'Afghanistan

Reconstruire l'Afghanistan 4 octobre 2007

Série Politique
Mohammed Haneef Atmar Lire la biographie

Mohammed Haneef Atmar est né en 1968, dans la province de Langhman, dans l’est de l’Afghanistan. En 1997, il obtient sa maîtrise en politique publique et relations internationales de l’Université York, en Angleterre.

Depuis 1992, M. Atmar s’investit dans la sphère publique afghane, plus particulièrement dans le domaine de l’aide humanitaire au sein d’organisations non-gouvernementales. En 1994, il devient directeur de programme pour Norwegian Church Aid, poste qu’il occupe jusqu’en 2000, année au cours de laquelle il accepte le poste de directeur adjoint du International Rescue Committee.

En 2002, M. Atmar se joint au gouvernement de transition de l’Afghanistan en tant que ministre de la réhabilitation rurale et du développement, puis en décembre 2004, il est reconduit à la tête du même ministère par le président Karzaï. En mai 2006, M. Atmar est nommé ministre de l’Éducation par le président Karzaï et s’engage à donner aux 32 millions d’Afghans l’accès à un droit fondamental : l’éducation. Avec un budget annuel de près de 500 millions de dollars, M. Atmar transforme un ministère déficient en un organe majeur du gouvernement et agit dans toutes les provinces du pays.

En tant que membre du Comité présidentiel de surveillance, M. Atmar contribue de près à l’avancée de la stratégie de développement national de l’Afghanistan et représente le gouvernement dans le Conseil commun de coordination et de surveillance, qui veille à l’implantation du programme Afghanistan Compact. Ce programme, issu de la conférence de Londres sur l’Afghanistan en février 2006, définit des balises pour la reconstruction du pays quant à la sécurité, la gouvernance, l’État de droit, les droits de l’homme, et le développement.

M. Atmar parle couramment le dari, le pachto et l’anglais.

Avec l'appui de

Avec la collaboration de