La tribune internationale de Montréal
Stéphane Dion
L'honorable Stéphane Dion Chef du Parti libéral du Canada

La voix du Canada : rétablir l'indépendance de notre politique étrangère

20 septembre 2007
Série Politique
Stéphane Dion Lire la biographie

Stéphane Dion est né à Québec le 28 septembre 1955. Il est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en sciences politiques, de l’Université Laval, obtenus en 1977 et en 1979. Il possède également un doctorat en sociologie de l’Institut d’études politiques de Paris, obtenu en 1986.

Avant de faire le saut en politique, Stéphane Dion enseigne l’administration publique et les sciences politiques à l’Université de Montréal de 1984 à 1996 et publie sur ces sujets de nombreaux livres et articles. Il enseigne aussi à l’Université de Moncton en 1984, et est professeur invité à la Brookings Institution de Washington en 1990 ainsi qu’au Laboratoire d’économie politique de Paris en 1994.

D’abord élu lors d’une élection partielle en 1996, Stéphane Dion est réélu en 1997, en 2000, en 2004 et en 2006 dans la circonscription de Saint-Laurent-Cartierville. En 1996, il est nommé ministre des Affaires intergouvernementales par le Premier ministre Jean Chrétien. M. Dion élabore les arguments du gouvernement fédéral contre une éventuelle déclaration unilatérale d’indépendance du Québec, arguments qui ont donné naissance à la loi sur la clarté, adoptée en 2000.

En juillet 2004, Stéphane Dion est nommé ministre de l’Environnement par le Premier ministre Paul Martin. Lors de ce mandat, M. Dion lance son Projet vert, un plan actualisé de lutte contre les changements climatiques visant à honorer les engagements pris par le Canada dans le cadre du Protocole de Kyoto. Il obtient d’ailleurs la conclusion d’une entente internationale visant à prolonger la mise en œuvre du Protocole de Kyoto au-delà de 2012 à l’occasion de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, qui s’est tenue à Montréal en décembre 2005.

Avant de faire campagne pour la direction du Parti libéral, Stéphane Dion est porte-parole de l’opposition officielle à la Chambre des communes en matière d’affaires étrangères. Au congrès d’investiture du parti, le 2 décembre 2006, il est élu 11e chef du Parti libéral du Canada.

Stéphane Dion a reçu un doctorat honorifique de l’Université Carlos III de Madrid en 2002. Lui et son épouse, Janine Krieber, ont une fille, Jeanne.

Avec l'appui de

Avec la collaboration de