La tribune internationale de Montréal
Shirley Franklin
Shirley Franklin Mairesse d'Atlanta

Atlanta : plaque tournante des affaires aux États-Unis

14 juin 2007
Série Politique

Shirley Franklin est née en 1945 à Philadelphie. Elle obtient un baccalauréat en sociologie de l’Université Howard à Washington, puis une maîtrise en sociologie de l’Université de Pennsylvanie à Philadelphie.

Madame Franklin débute sa carrière dans l’administration publique en 1978 comme commissaire aux affaires culturelles de la ville d’Atlanta. En 1982, elle est la première femme nommée directrice générale de la ville, poste qu’elle occupe jusqu’en 1990. À ce titre, elle gère un budget annuel de 1 milliard $ et plus de 8 000 employés et assure la réalisation de plusieurs grands projets, dont le développement de l’aéroport international ainsi que la construction de
14 000 logements sociaux.

En 1991, Shirley Franklin devient vice-présidente aux affaires extérieures pour le comité des jeux olympiques d’Atlanta de 1996. Elle travaille au développement du parc olympique et doit traiter avec les syndicats de la construction, les organisations communautaires et les groupes environnementaux.

En 1999, Shirley Franklin est nommée vice-présidente de la régie des transports de la Géorgie. Elle quitte ce poste en 2000 pour se lancer officiellement dans la course à la mairie d’Atlanta. En novembre 2001, elle remporte haut la main l’élection et devient la première mairesse d’Atlanta et la première femme à occuper un tel poste dans une grande ville du sud des États-Unis. Au cours de son mandat, elle élimine le déficit budgétaire de 82 millions $ en abolissant, entre autres, la moitié des postes rattachés à sa fonction, en augmentant les taxes municipales et en donnant l’exemple en réduisant son propre salaire.

Shirley Franklin s’attaque également au problème de l’itinérance, avec la commission Blueprint for Homelessness in Atlanta in 10 years. Elle lance le New Century Economic Development Plan et instaure des mesures environnementales avant-gardistes, notamment concernant les normes de construction des édifices de la ville. Madame Franklin a été réélue en novembre 2005 avec l’appui de 90% de ses concitoyens.

Avec l'appui de

Avec la collaboration de