La tribune internationale de Montréal
Jacques Daoust
Jacques Daoust Président et chef de la direction d'Investissement Québec

Comment attirer des investissements étrangers au Québec ?

2 mai 2007
Série Affaires
Jacques Daoust Lire la biographie

Jacques Daoust entame sa carrière au ministère de la Défense Nationale du Canada en 1972. Il y gravit différents échelons pour devenir, en 1975, directeur du personnel civil pour la région de Montréal. En 1977, il devient vice-président du personnel des Industries Valcartier Inc., filiale du groupe SNC, puis il est nommé, en 1983, vice-président des ressources humaines pour l’ensemble du groupe SNC. De 1986 à 1998, M. Daoust poursuit sa carrière à la Banque Nationale du Canada. Il y occupe successivement les postes de premier vice-président aux ressources humaines et à l’administration, vice président exécutif du Trust Général du Canada, président et chef de la direction de Gestion de Portefeuille Natcan Inc. et président et chef de la direction de Placements Banque Nationale.

En 1998, M. Daoust se joint à la Banque Laurentienne à titre de vice-président exécutif, Services financiers aux particuliers ainsi que président du Trust La Laurentienne. Il devient en 2001 premier vice-président exécutif, Gestion du patrimoine et Courtage ainsi que président et chef de la direction de BLC-Edmond de Rothschild Gestion d’Actifs. Durant cette période, il agit aussi à titre de président du conseil de Valeurs Mobilières Banque Laurentienne.

M. Daoust devient président et chef de la direction d’Investissement Québec et de ses filiales en juin 2006. Depuis le 1er janvier 2011, il est président et chef de la direction de la nouvelle société Investissement Québec issue de la fusion entre la Société générale de financement du Québec et Investissement Québec.

M. Daoust est détenteur d’un B.A. de l’Université de Montréal, d’un B.A.A. de HEC Montréal, d’un M.B.A. de l’Université Laval et du Brevet de l’Institut des Banquiers Canadiens. Il a reçu le Mercure de l’année en 1994, catégorie Développement de la main-d’oeuvre Grandes entreprises, décerné par la Fédération des chambres de commerce du Québec, et, en juin 1995,
le Mérite Annuel, remis par l’Association des professionnels en ressources humaines du Québec. En mai 2008, la Faculté des sciences de l’administration de l’Université Laval lui a décerné un prix Hermès pour son cheminement de carrière exceptionnel.

Avec l'appui de

Avec la collaboration de