La tribune internationale de Montréal
Max Kaase
Max Kaase Président de l'Association internationale de science politique

Quel rôle pour l'Europe dans les affaires internationales ? 13 mars 2006

Max Kaase est vice-président de l’International University Bremen, doyen de l’École des sciences humaines et des sciences sociales, et professeur émérite de cette institution depuis 2000. Il est président de l’Association internationale de science politique depuis 2003.

Né à Krefeld en Allemagne le 14 mai 1935, Max Kaase fut professeur de sciences politiques à l’Université de Mannheim de 1980 à 1993, et chercheur au Centre de Recherches en Sciences Sociales de Berlin de 1993 à 2000.

Au cours de sa carrière, Max Kaase a été grandement impliqué dans divers projets académiques et au sein de plusieurs institutions. Il a notamment été membre du Conseil des Sciences allemand de 1987 à 1992, de même que du Sénat et du comité de direction du Conseil de Recherche allemand de 1992 à 1998. Il a également été membre du comité permanent pour les sciences sociales de la Fondation Européenne des Sciences avant d’y servir à titre de vice-président de 1999 à 2003. Il a été à la tête du Centre Académique de Recherche Zentrum für Umfragen, Methoden und Analysen dont il a été le premier directeur de 1974 à 1980. En 2004, il a reçu un doctorat honorifique de la City University London. Il est l’initiateur du European Social Survey (EES) qui fut le premier projet en sciences sociales à mériter le prestigieux prix Descartes octroyé par la Commission Européenne, en 2005.

Max Kaase a publié dans les domaines de la politique comparée, la sociologie politique et la communication de masse. Parmi ses publications les plus connues, on retrouve Political Action (1979), Beliefs in Government (1995), Estranged Friends? The transatlantic consequences of societal change (1996). Il a coédité sept volumes de la série Élections et Électeurs qui couvrent les élections générales nationales allemandes de 1976 à 1998.

Avec l'appui de

Avec la collaboration de