La tribune internationale de Montréal
Stéphane Dion
L'honorable Stéphane Dion Ministre de l'Environnement du Canada

Montréal 2005 : les enjeux de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques

16 novembre 2005
Série Environnement
Stéphane Dion Lire la biographie

D'abord élu lors d'une élection partielle en 1996, Stéphane Dion a été réélu en 1997, en 2000 et en 2004.

M. Dion a obtenu son baccalauréat en science politique en 1977 et sa maîtrise dans la même discipline en 1979. Stéphane Dion a reçu son doctorat en sociologie de l'Institut d'études politiques à Paris. Il a enseigné à l'Université de Moncton en 1984, et de 1984 à janvier 1996, il a été professeur de science politique à l'Université de Montréal.

Le 25 janvier 1996, M. Dion a été assermenté comme président du Conseil privé de la Reine pour le Canada et comme ministre des Affaires intergouvernementales, poste qu'il a occupé jusqu'au 12 décembre 2003. Il a été nommé ministre de l'Environnement le 20 juillet 2004.

En 2005, le Canada a présenté son budget le plus vert jusqu'à présent en allouant à l'environnement 5 milliards de dollars sur une période de cinq ans. En avril 2005, le Canada a lancé un nouveau plan sur les changements climatiques pour honorer son engagement de Kyoto. En juillet 2005, le gouvernement a publié l'Avis d'intention pour réglementer les émissions des gaz à effet de serre dans le but de montrer comment il prévoit réglementer les émissions de gaz à effet de serre des grandes sources industrielles. À la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, le Canada tentera de diriger les discussions entre les pays afin de déterminer une approche planétaire à long terme en matière de changements climatiques après 2012.

Avec l'appui de

Avec la collaboration de