La tribune internationale de Montréal

Bavière-Québec : Partenariat international aux multiples perspectives

11 novembre 2010 Dr Wolfgang Heubisch Ministre d’État de la Science, de la Recherche et de la Culture de l’État de Bavière Katja Hessel Ministre déléguée de l'Économie, des Infrastructures, des Transports et de la Technologie de l'État de Bavière Paul Gobeil Président du Conseil consultatif des gens d’affaires de l’APEC
Série Politique

Contexte 

  La Bavière, c'est non seulement un solide réseau d'entreprises connues dans le monde entier comme Siemens, Allianz, BMW, Audi, EADS, Puma ou MAN, mais aussi tout un maillage très serré, efficace et innovant de PME industrielles, manufacturières et de services. Après la crise économique mondiale, la Bavière est à nouveau en route vers la croissance, avec une prévision pour l'année en cours de l'ordre de +3%. Mais la Bavière, c'est aussi une concentration impressionnante d'universités et d'instituts de recherche (Max-Planck, Fraunhofer, etc.) qui en font un haut-lieu de la science dans le monde, et un partenaire recherché au sein des réseaux internationaux.

Cette année encore, le Québec accueille une délégation économique et scientifique en provenance de Bavière. Avec plus de 60 représentants des domaines de l'aéronautique et des techniques médicales, le groupe est mené par le ministre de la Recherche, Dr. Heubisch, et la ministre déléguée à l'Économie, Mme Hessel. Cette première délégation conjointe souligne l'interrelation étroite entre recherche et économie qui distingue la Bavière, et qui, dans le cadre de la coopération de plus de 20 ans qui l'unit au Québec, fait des deux régions des pionnières en regard de l'accord de libre-échange à venir entre l'Union européenne et le Canada.

En association avec

Avec l'appui de

Avec la collaboration de