La tribune internationale de Montréal
S.E. Cho Hee-yong Ambassadeur de la République de Corée au Canada Corée-Canada : Une nouvelle ère avec l’Accord de libre-échange 13 novembre 2014
Série Affaires Étrangères présentée par
Accéder à la fiche complète

Mot de passe oublié ?


Pas encore membre Devenir membre

When it comes to bilateral trade, Korea is Canada’s seventh largest trading partner, while Canada is Korea’s twenty-fifth […] the benefits of the Free-Trade Agreement for our two countries is just too great to be ignored.

Cho Hee-yong Lire la biographie
Cho Hee-yong

Titulaire d’un baccalauréat en économie de la Seoul National University, Cho Hee-yong rejoint le Ministère des Affaires étrangères de Corée en 1979. Il reçoit sa première affectation diplomatique en 1984 comme deuxième secrétaire à l’Ambassade de Corée au Japon, puis est nommé en 1990, premier secrétaire à l’Ambassade coréenne en Chine. Il devient, en 1993, consul à Shanghai.

Entre 1996 et 1999, Cho Hee-yong occupe divers postes de direction au Ministère des Affaires étrangères et du Commerce de Corée, notamment ceux de directeur du Protocole, directeur des Affaires chinoises, ainsi que directeur de la Planification et du Budget.

M. Cho est affecté, en 2000, à l’Ambassade de Corée à Washington à titre de conseiller, puis en 2002, l’Ambassade coréenne aux Philippines comme ministre-conseiller et consul général. En 2004, il est nommé directeur-général du Secrétariat pour le 6e Forum mondial Reinventing Government se déroulant à Séoul.

Cho Hee-yong retourne au Ministère des Affaires étrangères et du Commerce en 2006 en tant qu’ambassadeur de la coopération en Asie de l’Est et porte-parole du ministère. Entre 2008 et 2011, il occupe le poste d’ambassadeur coréen en Suède et en Lettonie, avant de retourner à Séoul comme secrétaire-général du Secrétariat préparatoire pour le Sommet sur la sécurité nucléaire de 2012. Depuis juillet 2012, il est ambassadeur de la République de Corée au Canada.

M. Cho est récipiendaire de l’Ordre du Mérite de la République de Corée, ainsi que des titres de Commandeur grand-croix de l’Ordre royal de l’Étoile polaire de la Suède, et l’Ordre des Trois Étoiles de la Lettonie.

 

Avec l'appui de

Avec la collaboration de