La tribune internationale de Montréal
Dr Alain Beaudet Président, Instituts de recherche en santé du Canada La recherche en santé : Comment le Canada tire-t-il son épingle du jeu ? 5 juin 2013
Accéder à la fiche complète

Mot de passe oublié ?


Pas encore membre Devenir membre

Sachons le reconnaître, la recherche en santé est largement responsable de l’augmentation considérable de la longévité et, dans de nombreux secteurs, de la morbidité.

Alain Beaudet Lire la biographie
Alain Beaudet

Dr Alain Beaudet est titulaire d’un diplôme en médecine et d’un doctorat en sciences neurologiques de l’Université de Montréal. De 1977 à 1979, il effectue un premier stage postdoctoral au Centre d’études nucléaires à Saclay, en France, puis un second stage à l’Institut de recherche sur le cerveau de l’Université de Zurich, en Suisse, de 1979 à 1980.

Dr Beaudet entame sa carrière en 1980 comme professeur au Département d’anatomie et de biologie cellulaire ainsi qu’au Département de neurobiologie et de neurochirurgie de l’Université McGill. Il occupe par la suite, de 1985 à 1992, le poste de directeur adjoint à la recherche à l’Institut neurologique de Montréal. De 1995 à 1997, il est président de l’Association canadienne de neurosciences et siège à de nombreux comités d’évaluation par les pairs tant au Canada qu’à l’étranger. En 1999, Dr Beaudet se joint au Fonds de recherche en Santé du Québec, d’abord à titre de conseiller scientifique, puis comme directeur des affaires scientifiques et des programmes, avant d’être nommé président-directeur général de l’organisation en 2004.

C’est en juillet 2008 que Dr Beaudet est nommé président des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). À ce titre, il assume les fonctions de président du conseil d’administration et de premier dirigeant responsable des IRSC.

Dr Beaudet est l’auteur de plus de 175 articles originaux et d’une quarantaine de monographies et chapitres de livre. Ses travaux lui ont valu de nombreuses marques reconnaissances au cours de sa carrière. Il a notamment reçu le prix Adrien-Pouliot de l’Association francophone pour le savoir en 2004, il a été fait officier de l’Ordre des Palmes académiques de France en 2007 et Chevalier de l’Ordre national du Québec en 2011, puis il s’est vu remettre la médaille de l’Australian Society for Medical Research en 2012.

Avec l'appui de

Avec la collaboration de