La tribune internationale de Montréal
Luc Bertrand Vice-président du conseil, Banque Nationale du Canada Les lendemains de Maple 15 mai 2013
Série Économie Mondiale présentée par
Accéder à la fiche complète

Mot de passe oublié ?


Pas encore membre Devenir membre

Le Canada est un exemple de comment on devrait faire tourner nos marchés financiers. 

Luc Bertrand Lire la biographie
Luc Bertrand

Au cours de sa carrière, Luc Bertrand a occupé différents postes de direction dans l’industrie financière. Il a notamment assumé, de 1998 à 2000, les fonctions de vice-président et directeur général du groupe Ventes institutionnelles de la Financière Banque Nationale, et il a agi à titre de président et chef de la direction de la Bourse de Montréal de 2000 à 2009.

M. Bertrand a également été membre du conseil de la Corporation canadienne de compensation de produits dérivés (CDCC), vice-président du conseil de la Boston Options Exchange (BOX), président du conseil du Marché climatique de Montréal (MCeX) et membre du conseil de la Natural Gas Exchange (NGX).

Vice-président du conseil de la Banque Nationale du Canada depuis février 2011, M. Bertrand est responsable de développer et de maintenir les relations d’affaires avec les clients corporatifs, institutionnels et gouvernementaux au Canada. Il agit également à titre de conseiller stratégique de la direction pour les questions touchant particulièrement aux relations gouvernementales et à la réglementation des produits dérivés. En marge de ses activités professionnelles, M. Bertrand est très actif au sein de conseils d’administration et de comités d’industrie. Il siège présentement au conseil du Groupe TMX, ainsi qu’à celui du Centre financier international de Montréal, et il préside le conseil des Canadiens de Montréal/Groupe CH Inc.

M. Bertrand a également agi à titre de chef de la direction de la Corporation d’Acquisition Groupe Maple. Cette société a été mise sur pied par 13 des principales institutions financières et caisses de retraite du Canada, dont la Caisse de dépôt et placement du Québec, le Mouvement Desjardins, la Financière Banque Nationale et le Fonds de solidarité FTQ. Le consortium a fait l’acquisition en août 2012 du Groupe TMX, dont les filiales principales sont la Bourse de Toronto et la Bourse de Montréal, permettant ainsi à des intérêts canadiens d’en conserver le contrôle.

Thèmes abordés 

  • Le positionnement du Canada dans l’univers des Bourses
  • Les lendemains de Maple, le TMX et les marchés internationaux
  • L’évolution des marchés canadiens

Avec l'appui de

Avec la collaboration de