La tribune internationale de Montréal
 Soirée 30e Anniversaire du CORIM
Soirée 30e Anniversaire du CORIM Avec le Premier ministre du Québec,
M. Philippe Couillard,
et le Maire de Montréal, M. Denis Coderre

18 novembre 2015

Photos de l’événement

Compte rendu de la conférence :

En présence de la consule générale de France, le CORIM a d’entrée de jeu exprimé, au nom de tous, sa solidarité envers la France suite aux attentats du 13 novembre. Tous les gens présents se sont spontanément levés et ont longuement applaudi, ce qui a semblé beaucoup toucher la consule. L’événement s’est poursuivi avec la diffusion d’une vidéo du CORIM, tournée spécialement pour cette soirée du 30e et pour laquelle nous avons recueilli plusieurs témoignages de personnalités d’ici et d’ailleurs sur ce que représente la tribune du CORIM pour Montréal.

M. Coderre a ensuite pris la parole pour faire l’éloge de Montréal avec une teinte d’humour. Il nous a rappelé que le multiculturalisme et la multiethnicité sont des atouts pour Montréal et en font une ville internationale. Le maire a également souligné que ce sont des organismes comme le CORIM qui contribuent au rayonnement international de la métropole. Il a ajouté que le CORIM permet d’offrir une tribune de choix pour les conférenciers et dignitaires étrangers, ainsi qu’une plateforme de rencontres et d’échanges pour la communauté montréalaise. M. Coderre a aussi réitéré sa ferme intention de continuer à promouvoir la ville sur la scène internationale et qu’en vertu de sa fonction de maire, il se doit d’être le premier représentant diplomatique de la ville. Le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, a ensuite pris la parole. Après avoir condamné les actes terroristes récemment perpétrés en France et ailleurs dans le monde, il a fait part de sa volonté d’adopter une approche prudente, rigoureuse et solidaire quant à l’accueil prochain des réfugiés syriens.

M. Couillard a insisté sur le fait que la coopération internationale est cruciale, non seulement pour l’accueil des réfugiés, mais également pour les enjeux de sécurité. Selon lui, les interventions unilatérales des pays sont inefficaces face aux crises qui ont bouleversé le monde dernièrement. Que ce soit pour les enjeux climatiques ou de sécurité, seules les actions collectives et concertées peuvent réussir, selon lui. Afin de souligner l’importance de la coopération et des relations internationales pour son gouvernement, le premier ministre a donné les exemples des bureaux du Québec à l’étranger et de la signature de partenariats commerciaux, comme ceux mis en place récemment avec le Texas, la Californie et la Chine. M. Couillard a conclu en soulignant l’apport positif du CORIM dans le contexte où notre avenir politique, économique, social et culturel est lié à celui de nos partenaires étrangers.

Avec l'appui de