La tribune internationale de Montréal
Fang Liu
Fang Liu Secrétaire générale, Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) La croissance de l’aviation et le développement économique durable au 21e siècle 16 février 2016
Photos de l’événement

Air transport is essential to modern social and economic prosperity. The effective implementation by States of ICAO’s Standards and Polices is just as fundamental to their ability to participate in, and benefit from aviation’s remarkable global network.

Fang Liu est titulaire d’une maîtrise en droit aérien et spatial de l’Université de Leiden aux Pays-Bas, et d’un doctorat en droit international de l’Université de Wuhan en Chine.

Entre 1987 et 2007, elle a été successivement conseillère juridique, directrice adjointe, directrice et directrice générale adjointe du département des affaires internationales et de la coopération à l’Administration de l’aviation civile de Chine. Au cours de cette même période, elle a également été, pendant quatre ans, présidente du Groupe d’experts de l’aviation pour le premier forum régional de Coopération économique Asie-Pacifique.

En 2007, Mme Liu rejoint l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) comme directrice du bureau de l’Administration et des Services. Le 11 mars 2015, elle est nommée Secrétaire générale de l’OACI pour un mandat de trois ans commençant le 1er août 2015. Elle est la première femme à occuper ce poste.

Compte rendu de la conférence :

Mme Liu a d’entrée de jeu souligné les avantages concurrentiels de Montréal pour une organisation comme l’OACI, notamment son bilinguisme, ses universités et la présence de plusieurs autres grandes institutions internationales. Elle a ensuite mis de l’avant l’implication grandissante des États et des entreprises, comme Amazon, Google, Facebook et Space X, au sein des activités de l’OACI. Par ailleurs, Mme Liu a expliqué l’importance de l’aviation civile comme levier économique représentant 58 millions d’emplois à travers le monde et contribuant à hauteur de 2 400 milliards $ au PIB mondial. Mme Liu souhaite voir doubler le nombre de passagers aériens d’ici 2030, ce qui ajouterait chaque année plus de 300 milliards $ au PIB mondial. Elle a également présenté la campagne No Country Left Behind dont l’objectif est de fournir l’assistance nécessaire aux États qui souhaitent développer des infrastructures aériennes, quel que soit leur niveau de développement économique. Enfin, Mme Liu a abordé la question de l’environnement en affirmant que l’OACI est très préoccupée par les changements climatiques. À cet effet, l’organisation a aidé plusieurs pays à créer leur plan de lutte aux émissions de CO2 pour le secteur de l’aviation, en plus d’établir de nouvelles normes de réduction de particules et de bruit. Mme Liu a rappelé que, depuis 1990, les émissions de carbone du secteur de l’aviation civile ont diminué de moitié, mais qu’il reste encore beaucoup de travail à faire quant à l’utilisation d’énergies renouvelables et au développement de technologies propres.

Thèmes abordés :

  • Les objectifs stratégiques de l'OACI en matière de sûreté et sécurité
  • La croissance du transport aérien axée sur le développement durable
  • Le renforcement des liens entre Montréal et l’OACI

Avec l'appui de

Avec la collaboration de