La tribune internationale de Montréal
Shuji Nakamura,
Shuji Nakamura, Ph. D. Prix Nobel de physique 2014 (Lumière DEL)

Illuminer le monde autrement

20 avril 2016
Photos de l’événement

By 2020 [...] at the current adoption rate in the United States, the amount of saved energy compares to nineteen nuclear power plants.

Shuji Nakamura, Lire la biographie

Shuji Nakamura a obtenu une maîtrise en génie électronique, en 1979, et un doctorat en ingénierie, en 1994, de l’Université de Tokushima, au Japon. Parallèlement à ses études, il travaille au sein du département de recherche et développement chez Nichia Chemical Ind. Il quitte l’entreprise pendant un an, en 1988, pour occuper le poste de chercheur associé à l’Université de Floride, à Gainesville. Il retourne chez Nichi Chemical en 1989 comme chef de groupe en recherche et développement, avant de devenir chercheur sénior en 1993. Il quitte l’entreprise en 1999 et devient professeur au département des matériaux à l’Université de Californie, à Santa Barbara. Il est également directeur de la recherche au Solid State Lighting & Energy Electronics Center de l’Université de Californie à Santa Barbara. En 2008, il cofonde l’entreprise Soraa, qui exploite des installations de fabrication de lumières DEL à Santa-Barbara.

M. Nakamura est co-récipiendaire du prix Nobel de physique 2014 pour l’invention de la lumière DEL, projet auquel il participait depuis 1989. Il est membre de la U.S. National Academy of Engineering depuis 2003 et a été admis au National Inventors Hall of Fame, aux États-Unis, en 2015.

Compte rendu de la conférence :

M. Nakamura a tout d’abord expliqué que les DEL existent depuis les années 60, mais que ce sont ses travaux sur la DEL bleue qui ont permis de générer une lumière blanche grâce à sa combinaison avec le phosphore jaune. Malgré les qualités du produit quant à la luminosité et la durabilité, il a toutefois mentionné qu’une trop grande exposition à la DEL bleue peut entrainer une baisse de la production de mélatonine, l’hormone du sommeil, et d’autres problèmes de santé. M. Nakamura nous a donc présenté la nouvelle génération de DEL violettes conçues par sa compagnie, SORAA, qui émettent une lumière blanche plus naturelle et sans les risques associés à l’utilisation de la DEL bleue. Par ailleurs, il a souligné qu’un milliard et demi de personnes vivent toujours sans accès à l’électricité et que, selon lui, la DEL SORAA serait la meilleure alternative aux sources de lumière sans électricité tant pour la santé, que pour les coûts annuels. Pour illustrer le rendement supérieur de son invention, il a mentionné que d’ici 2020, les économies en énergie résultant de l’utilisation des DEL équivaudraient à fermer 55 centrales nucléaires dans le monde. Enfin, en réponse à une question du public, M. Nakamura a affirmé que les villes pourront entamer leur conversion à la nouvelle génération de DEL violettes dès l’année prochaine.

Thèmes abordés :

  • Révolutionner la consommation d’électricité
  • Des économies substantielles pour les entreprises
  • Éclairage DEL : un allié pour le développement durable
  • Améliorer la qualité de vie de 1,5 milliard d’humains privés d’électricité

 

En association avec global sigma

Avec l'appui de

Avec la collaboration de