La tribune internationale de Montréal
Park Won Soon, Denis Coderre

L'économie sociale et l'avenir des métropoles

8 septembre 2016 Park Won Soon Maire de Séoul Denis Coderre Maire de Montréal
Série Politique
Photos de l’événement

The youth might be the first generation in history to be poorer than their parents. I think it is true in Korea. We cannot let this happen […] We need to make more investments in the youth and provide more opportunities for them.

Park Won Soon Lire la biographie

Park Won Soon est né le 26 mars 1956 à Changnyeong dans la province de Gyeongsang en Corée du Sud. Il obtient un baccalauréat en histoire à l’Université de Dankook en 1979. Il passe l’examen du barreau en 1980, puis entame sa carrière l’année suivante comme procureur au district de Daegu. Il étudie ensuite à la London School of Economics, en Angleterre, de 1991 à 1993 où il obtient un diplôme en droit international en plus d’être fellow invité du programme des droits de l’Homme. De retour en Corée, il occupe le poste de Secrétaire général de l’organisation non-gouvernementale People’s Solidarity for Participatory Democracy à Séoul entre 1995 et 2001. Il occupe par la suite le poste de directeur exécutif de la fondation communautaire The Beautiful Foundation entre 2002 et 2010. M. Park a aussi été directeur exécutif du groupe de réflexion The Hope Institute de 2006 à 2011. Il est ensuite élu maire de Séoul en 2011, puis en 2014 pour un deuxième mandat.

M. Park s’est vu décerner de nombreux prix, notamment The 1999 Most Distinguished and Respected Activist in Korea par le Citizen Times, puis le National Award for Social Welfare par le Gouvernement Coréen en 2003. Il reçoit également le prix des droits de l’Homme du Buddhist Human Rights Committee en 2009.

Compte rendu de la conférence :

M. Park a d’abord fait mention des conséquences toujours présentes de la crise économique de 2008 dans de nombreux pays, notamment une faible croissance économique et des inégalités grandissantes. Il a illustré ses propos en évoquant le fait que la Banque Mondiale prédit une croissance mondiale de 3% pour 2017 et que l’augmentation des inégalités est telle que les 62 personnes les plus riches possèdent aujourd’hui la moitié de la richesse mondiale. M. Park a ensuite souligné que la réponse à ces problèmes doit se faire de manière locale, par une économie sociale qui met en valeur la coopération et la solidarité. Selon lui, les jeunes jouent un rôle important en situation de crise économique comme principale source d’innovation et ils représentent le dynamisme et la créativité qui stimulent les villes sur le plan local. M. Park a également insisté sur la nécessité d’ouvrir des espaces d’échange et de promouvoir des sources d’investissements pour la réalisation de projets créatifs visant la participation économique et sociale des jeunes. À titre d’exemples, le maire a cité plusieurs pays en matière de politiques économiques et sociales fondées sur la participation des jeunes, notamment l’Italie, l’Allemagne, le Canada, l’Espagne et la Corée du Sud. Il a aussi exprimé le souhait de créer un réseau mondial de promotion de l’économie sociale entre les villes. Enfin, en réponse à une question de l’auditoire, M. Park a souligné que le rôle des gouvernements est d’assurer un cadre légal favorable pour permettre à la communauté de l’économie sociale de se développer.

Thèmes abordés :

  • La gouvernance collaborative avec les citoyens
  • Les projets d'investissement en économie sociale à Séoul

En association avec

Avec l'appui de