La tribune internationale de Montréal
Carlos J. Leitão
Carlos J. Leitão Ministre des Finances du Québec L'intégrité financière du Québec dans une économie en transformation 28 novembre 2016
Série Politique présentée par
Photos de l’événement

Nous sommes davantage préoccupés par l'émergence d'un discours plus protectionniste au sud de la frontière, mais également ailleurs dans le monde, et par les intentions clairement exprimées durant la campagne électorale américaine de revoir l'ALÉNA

Carlos J. Leitão Lire la biographie

Carlos J. Leitão est né à Peniche, au Portugal, en 1956. Sa famille immigre à Montréal en 1975. Il obtient un baccalauréat en science économique de l’Université McGill en 1979.
Il entame sa carrière en 1983 comme économiste au sein des services économiques de la Banque Royale du Canada. Il quitte la Banque Royale en 2003 pour se joindre à Valeurs mobilières Banque Laurentienne à titre d’économiste en chef. Il occupe ce poste jusqu’en 2014. Au cours de cette période, il a également siégé au comité de direction et au comité de gestion du risque de la Banque Laurentienne, en plus d’avoir été membre du Panel-Québec de la Banque du Canada. Par ailleurs, en 2008, l’agence de presse Bloomberg News le classe au deuxième rang des prévisionnistes les plus justes de l’économie américaine.
Suite aux élections générales provinciales du 7 avril 2014, M. Leitão est élu député de la circonscription de Robert-Baldwin sous les couleurs du Parti Libéral du Québec. Il est nommé, le 23 avril, ministre des Finances du Québec. Depuis le 13 avril 2016, il occupe également les fonctions de ministre responsable de l’Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes ainsi que de président du Conseil du trésor. Il fait aussi partie du Comité ministériel de l’économie, de la création d’emplois et du développement durable.

Compte rendu de la conférence :

Le ministre a d’abord énuméré quelques-unes des mesures mises en place par son gouvernement pour contenir le déficit budgétaire et créer un environnement favorable au développement économique et social. Il a également mentionné l’accélération de la croissance ainsi qu’une progression du marché de l’emploi, avec un total de 130 000 emplois de plus au Québec à la fin du mois d’octobre dernier par rapport à mai 2014. M. Leitão a par la suite rappelé l’annonce récente d’un excédent budgétaire d’environ 2 milliards $ pour les années 2015-2016, ce qui permettra un réinvestissement dans les services publics, notamment dans les secteurs de la santé et de l’éducation. À cet égard, il a souligné la nécessité d’effectuer des réformes structurelles, en vue de moderniser et d’améliorer la performance dans ces secteurs. Par la suite, le ministre a fait remarquer que les conditions au Québec sont propices à l’accélération de la croissance économique, notamment grâce à un environnement politique et budgétaire stable, malgré un contexte mondial incertain. Il a, par ailleurs, mentionné que le développement économique passe par l’exportation, ainsi que par l’investissement dans les secteurs clés de l’économie comme l’aéronautique et l’énergie. Dans une perspective internationale, il a affirmé que le Québec doit demeurer une société ouverte sur le monde étant donné que notre niveau de vie et notre prospérité dépendent de notre accès aux marchés extérieurs. Enfin, M. Leitão nous a fait part de ses préoccupations au sujet de l’émergence du discours protectionniste aux États-Unis et en Europe, mais il reste positif quant aux perspectives économiques pour 2017, notamment avec la signature de l’AECG.

Thèmes abordés :

  • Des finances publiques saines comme levier à la croissance de notre économie
  • Des investissements importants visant le développement de l’économie de l’ensemble des régions du Québec
  • Les défis et les opportunités d’une économie en transformation et d’une économie ouverte sur le monde comme celle du Québec

Avec l'appui de