La tribune internationale de Montréal
Navdeep Singh Bains
L’honorable Navdeep Singh Bains Ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada

L’innovation pour un Canada meilleur 25 mai 2017

Série Politique
Photos de l’événement

Through the innovation supercluster initiative, our government will invest nearly 1 billion dollars to select upto five innovation superclusters.

Navdeep Singh Bains Lire la biographie

Navdeep Singh Bains détient un baccalauréat en administration de l’Université York et une maitrise de l’Université de Windsor en administration des affaires avec une spécialisation en finance. Il reçoit son titre de comptable en management accrédité (CMA) en 2003.

Il débute sa carrière en 2001 chez Ford du Canada où il travaille dans les secteurs de la comptabilité et de l’analyse financière jusqu’en 2004. Suite aux élections fédérales de 2004, M. Bains est élu député de Mississauga–Brampton Sud sous les couleurs du Parti libéral du Canada (PLC) et ce jusqu’aux élections de 2011. Au cours de cette période, M. Bains a notamment été secrétaire parlementaire du Premier ministre, le Très honorable Paul Martin, et porte-parole responsable des Travaux publics et des services gouvernementaux, du Conseil du Trésor, du Commerce international, des Ressources naturelles, de la Petite entreprise et du Tourisme.

En 2012, M. Bains devient professeur invité distingué à la Ted Rogers School of Management de l’Université Ryerson. Parallèlement à ses fonctions, il siège également aux conseils d’administation de la Société d’évaluation foncière des municipalités et de la Fondation des maladies du coeur et de l’AVC de l’Ontario.

Lors des élections fédérales d’octobre 2015, M. Bains est élu député de Mississauga-Malton sous les couleurs du PLC. C’est en novembre 2015, qu’il est nommé ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada.

Compte rendu de la conférence :

Le ministre a lancé à notre tribune la prochaine étape du plan du gouvernement fédéral en matière de création d’emplois et de renforcement de la classe moyenne. Il a rappelé qu’on assiste présentement à une refonte de la mondialisation et à une accélération du développement des technologies qui auront inévitablement un impact sur la vie quotidienne des citoyens. Dans le but de mieux préparer notre économie à ces changements, le ministre a indiqué que le budget fédéral de 2017 inclut un plan pour l’innovation et les compétences ayant pour objectif de stimuler la croissance et de créer des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne. Ce plan permettra également aux Canadiens d’acquérir les compétences requises pour évoluer dans un marché du travail en mutation. Il a souligné que Montréal fait plus que sa part afin d’assurer que la main d’œuvre y soit l’une des plus éduquées et compétentes, et qu’aucune autre ville n’est mieux placée que Montréal pour innover. Il a, par ailleurs, insisté sur le fait que le Canada est bien positionné de par son niveau de capital de risque record et ses politiques fiscales généreuses pour les entreprises. Toutefois, M. Bains a rappelé que le Canada est dans une course mondiale à l’innovation et que nous devons augmenter la cadence. Le Canada occupe le 22e rang sur 35 pays de l’OCDE en matière d’investissement des entreprises en recherche et développement. C’est pourquoi le gouvernement a décidé d’investir près d’un milliard $ pour appuyer cinq supergrappes d’innovation dirigées par les entreprises présentant le plus grand potentiel de dynamiser l'économie et de devenir des moteurs de croissance. Cet investissement devrait permettre d’accroître la recherche et le développement, et améliorer la qualité de vie des Canadiens.

Avec l'appui de

Avec la collaboration de