La tribune internationale de Montréal
Kareen Rispal
S.E. Kareen Rispal Ambassadrice de la République française au Canada

La France en 2017 : quelle place en Europe et dans le monde ? 11 octobre 2017

Série Affaires Étrangères
Photos de l’événement

[L’AECG] est une formidable opportunité de développer nos échanges : non seulement il va faciliter le commerce entre nos deux nations, mais il constitue également l’occasion de démontrer au monde qu’il n’y a pas d’incompatibilité entre le libre-échange et notre vision partagée d’un monde plus juste, plus respectueux en matière d’environnement ou de santé. 

Kareen Rispal Lire la biographie

Kareen Rispal est diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris et titulaire d’une maîtrise en droit public international. Elle débute sa carrière en 1986 au ministère des Affaires étrangères de France (MAE) au service des questions atomiques et spatiales, puis à la direction des affaires économiques et financières. En 1990, elle devient conseillère auprès du ministre de l’Industrie et de l’Aménagement du territoire, M. Roger Fauroux, avant de rejoindre le cabinet du secrétaire d’État à l’Action humanitaire, M. Bernard Kouchner, en 1991.

De 1993 à 1997, Mme Rispal occupe successivement le poste de cheffe du secteur des relations extérieures et commerciales au secrétariat général du Comité interministériel pour les questions de coopération économique européenne et le poste de chargée de mission pour les questions européennes au Centre d’analyse et de prévision. Sous-directrice du droit communautaire au MAE de 1997 à 2000, elle est ensuite nommée première conseillère à l’ambassade de France à Londres. Elle dirige ensuite le cabinet de Mme Noëlle Lenoir, ministre déléguée aux Affaires européennes, de 2002 à 2003. Elle est par la suite nommée directrice adjointe de la coopération européenne au MAE. En 2006, elle est transférée à New York où elle occupe les postes de première conseillère à la mission permanente française auprès des Nations Unies, puis de conseillère culturelle à l’ambassade de France aux États-Unis jusqu’en 2010. De retour en France en 2011, elle est nommée directrice du développement durable et des affaires publiques au sein du groupe Lafarge.

Mme Rispal retourne au MAE en 2014 comme directrice des Amériques et des Caraïbes et Haute fonctionnaire à l’Égalité femmes-hommes. C’est le 22 juin 2017 qu’elle devient Ambassadrice de la République française au Canada.

Compte rendu de la conférence :

Mme Rispal a notamment abordé les trois priorités qui orientent le mandat du nouveau Président français Emmanuel Macron :

1. Les réformes
Depuis son élection, le Président a entrepris des réformes fiscale, environnementale et du Code du travail. La France a également entrepris une réforme de l’éducation, misant notamment sur l’attraction de plus d’étudiants étrangers, afin de renforcer la compétitivité et l’innovation du pays.

2. La France et l’Europe
Le Président Macron souhaite faire de l’Europe une puissance économique et monétaire. La crise des migrants, par ailleurs, a démontré l’importance d’harmoniser les systèmes de traitements des demandes et de se doter d’un programme européen de formation et d’intégration des réfugiés. Ces projets ne pourront se concrétiser, selon Mme Rispal, que sous trois conditions : un soutien populaire, un consensus franco-allemand et une liberté d’action pour les États y prenant part sans attendre une unanimité.

3. Initier des dialogues internationaux
Mme Rispal a mentionné que la politique étrangère française en 2017 se veut universaliste, c’est-à-dire qu’elle tient compte des enjeux multilatéraux des plus grands et des plus petits États. Elle a cité en exemple plusieurs efforts diplomatiques entrepris par le Président Macron tels que le dialogue avec les pays du Golfe dans la crise avec le Qatar, la transition politique de l’après-DAESH en Syrie et les questions de droits de la personne en Chine. Elle a par ailleurs réitéré l’engagement de la France envers les Nations Unies, l’Organisation mondiale du commerce et dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

Avec l'appui de

Avec la collaboration de