La tribune internationale de Montréal
Magda Fusaro
Magda Fusaro Rectrice, Université du Québec à Montréal

L’UQAM, un acteur incontournable à l’internationalEnjeux prospectifs du local vers le mondial

5 avril 2018
Photos de l’événement

Les expertises, c’est nous, les universités, qui les avons : chercheurs, professeurs, étudiants,  qui contribueront à l’atteinte des objectifs de développement durable d’ici 2030.

Magda Fusaro Lire la biographie

Magda Fusaro est titulaire d’une maîtrise en Sciences et Techniques de Communication, ainsi que d’un doctorat en Communication et Sciences de l’Information de l’Université Paris XIII. Elle a également complété une maîtrise en communication à l’UQAM.

Mme Fusaro entame sa carrière à l’UQAM en 2001 en tant que chercheure associée au réseau international des chaires UNESCO en communication. Elle est ensuite, de 2003 à 2005, adjointe au vice-recteur aux services académiques et au développement technologique, puis elle devient professeur au département de management et technologie de l’École des sciences de la gestion (ESG) de l’UQAM en 2006. En août 2016, Mme Fusaro devient vice-rectrice aux Systèmes d’information, poste qu’elle occupe jusqu’à sa nomination comme rectrice de l’UQAM, le 8 janvier 2018.

Parallèlement à ses fonctions, Mme Fusaro est, depuis 2006, titulaire de la chaire UNESCO en communication et technologies pour le développement à l’UQAM. Elle a également été, de 2008 à 2015, directrice des programmes en technologies de l’information à l’ESG.

Compte rendu de la conférence :

D’entrée de jeu, Magda Fusaro a insisté sur le fait que la mobilité est une véritable richesse pour la formation des étudiants. Elle a mentionné que l’UQAM se distingue par l’accueil personnalisé qu’elle offre à ses étudiants internationaux, qui comptent pour environ 10% de ses 50 267 étudiants pour l’année 2017-2018. Elle a mentionné que l’avenir de cette mobilité étudiante passera notamment par une mobilité de cohorte, comme le projet Kakeashi de l’école de langues de l’UQAM, qui a permis à ses étudiants d’étudier au Japon puis de recevoir à leur tour les étudiants japonais. Elle a toutefois déploré que seulement 2,3% des étudiants canadiens vont à l’étranger dans le cadre de leurs études. Selon elle, il faut encourager la mobilité sortante, non seulement par une plus grande aide financière, mais surtout par la simplification des démarches administratives nécessaires.

La rectrice a ensuite mis en valeur la contribution de l’UQAM au rayonnement de Montréal par le biais de plusieurs réalisations de ses étudiants et de nombreux partenariats à travers la métropole. Elle a également félicité ses chercheurs qui, depuis le tournant du siècle, se sont mérités notamment un prix Nobel et six légions d’honneur. Elle a également souligné l’excellence des délégations de son université aux Simulations des Nations Unies qui ont terminé en première position 12 fois sur leurs 13 participations.

Enfin, Mme Fusaro a affirmé que les universités ont un rôle important à jouer dans l’atteinte des Objectifs de développement durable de l'UNESCO, car ce sont elles qui détiennent l’expertise locale et la capacité de l’exporter sur la scène internationale. Elle a rappelé que l’horizon 2030 pour l’atteinte de ces objectifs arrive rapidement, mais elle s’est montrée confiante de l’apport que l’UQAM pourra fournir dans les domaines environnemental et social.

Thèmes abordés :

  • La richesse de la mobilité étudiante
  • Le rôle des universités dans l’atteinte des Objectifs de développement durable de l'UNESCO
  • Montréal, cité internationale

Avec l'appui de