La tribune internationale de Montréal
Yves Lalumière
Yves Lalumière Président-directeur général, Tourisme Montréal

De Tokyo au Plateau : de l’international aux quartiers

23 octobre 2018
Série Affaires
Photos de l’événement

Un palais des congrès plus grand, pouvant accueillir plus de groupes, amènera des retombées économiques de plus de 2,4 milliards $ pour les hôtels, les restaurants et les commerçants de Montréal. On a grand besoin d'une extension au Palais.

Yves Lalumière Lire la biographie

Yves Lalumière est détenteur d’un baccalauréat en administration des affaires, concentration tourisme, de l’Université du Québec à Montréal. Œuvrant au sein de l’industrie touristique depuis 1986, M. Lalumière a occupé des fonctions de direction chez American Express pendant près de 20 ans. Il a notamment été responsable des voyages d’affaires, des négociations d’ententes aériennes et du compte du Gouvernement du Canada.

En 2006, il se joint à Transat Distribution Canada comme vice-président, exploitation et développement des affaires, puis devient vice-président, réseau de distribution en 2008. En novembre 2009, il accède au poste de vice-président et directeur général de Transat Distribution Canada et, en 2011, il en est nommé président. C’est le 19 août 2013 qu’Yves Lalumière devient président-directeur général de Tourisme Montréal.

Thèmes abordés :

  • Orientations stratégiques 2018-2022 de Tourisme Montréal
  • Le tourisme, moteur économique pour Montréal : enjeux et défis
  • Montréal : ville ouverte sur le monde qui attire de plus en plus les clientèles internationales
  • Des perspectives touristiques d’avenir enviable

Compte rendu de la conférence :

Yves Lalumière a d’entrée de jeu fait un survol historique de Tourisme Montréal, qui fêtera son 100e anniversaire l’an prochain. Il a également fait réagir l’auditoire en mentionnant, qu’à sa fondation, Tourisme Montréal avait aussi pour mission la promotion du réseau routier.

M. Lalumière a mis en évidence que le tourisme est l’une des industries qui connaîtra la plus importante croissance dans les prochaines années et que Montréal devra s’y préparer. Par exemple, selon l’IATA, le nombre de passagers doublera d’ici 2036 et le nombre de voyages augmentera de près de 50% pour atteindre 4,8 milliards d’ici 10 ans. À cet égard, il a félicité Aéroports de Montréal qui, au cours des 5 dernières années, a ajouté 30 nouvelles destinations aériennes internationales à son offre.

Il a ensuite expliqué que les deux marchés les plus importants pour Montréal, d’un point de vue touristique, sont les États-Unis et la France. En ce qui a trait au premier, il s’agit d’un marché de 90 millions de visiteurs qui sont à moins de 120 minutes de vol. Il a toutefois mentionné l’importance de percer de nouveaux marchés, notamment en Asie, où le potentiel de nouveaux touristes est en pleine croissance. Il a aussi tenu à rappeler que Montréal constitue une porte d’entrée pour le reste du Québec, puisque 50% des visiteurs de la métropole profitent de leur séjour pour découvrir une autre région du Québec.

M. Lalumière a enfin mentionné que Montréal se distingue dans l’accueil d’événements internationaux. Elle est d’ailleurs la première ville en Amérique du Nord pour le nombre de congrès internationaux dont elle est l’hôte. À cet égard, il a plaidé en faveur d’une expansion et d’un développement de nos infrastructures d’accueil, comme le Palais des Congrès, dont l’agrandissement pourrait engendrer des retombées de plus de 2,4 milliards $. Il a aussi souligné l’essor du tourisme sportif, pour lequel Montréal se classe au premier rang parmi les villes canadiennes.

Avec l'appui de

Avec la collaboration de