La tribune internationale de Montréal
Craig Reedie
Sir Craig Reedie Président, Agence mondiale antidopage (AMA) Mener la lutte partout dans le monde contre le dopage dans le sport 18 mai 2018
Craig Reedie

Compte rendu de la conférence :

M. Reedie a expliqué que le Code mondial antidopage devait évoluer en fonction des changements dans le sport, la société et la science. En effet, depuis sa création en 2003, ce code a fait l’objet de deux révisions et une troisième devrait être complétée en 2021. En ce qui a trait aux récents scandales ayant secoué les Jeux olympiques, M. Reedie a déclaré qu’il faut mettre davantage de pression sur les gouvernements et le mouvement sportif, qui composent à parts égales le Conseil de l’AMA, afin que l’agence soit en mesure de lutter efficacement en faveur des sportifs « propres ». Pour répondre à ces exigences, le Conseil a accepté une hausse annuelle de 8% de son budget, qui est de 30 millions $US, pour la période 2018-2022. Il a également rappelé l’importance de responsabiliser les sportifs, les familiariser avec les règles anti-dopage et les inciter à dénoncer les inconduites.

Le Président de l’AMA s’est ensuite réjoui que le Canada soit à l’avant-scène du mouvement anti-dopage dans le sport et que Montréal soit le siège de l’AMA. Il a notamment souligné le rôle de Denis Coderre dans l’obtention de l’appui gouvernemental pour le transfert du bureau principal de Lausanne à Montréal en 2002, ainsi que celui de Montréal International pour le maintien du siège jusqu’en 2031. À cet égard, M. Reedie croit que l’AMA devrait en faire plus pour devenir un membre interactif et collaboratif de la collectivité Montréalaise, voire faire de Montréal le centre d’excellence mondial en matière de lutte contre le dopage. Il a notamment avancé l’idée d’une chaire de la lutte contre le dopage dans le sport chapeautée par l’une des universités montréalaises et a salué l’entente récente avec les Fonds de recherche du Québec pour financer des projets de recherche sur les méthodes de dopage. Il a aussi fait mention de la possibilité de mettre sur pied un think tank voué à la promotion d’une approche multisectorielle dans cette lutte.

Avec l'appui de