La tribune internationale de Montréal
Guy Crevier, Elizabeth Stefanka, Emmanuelle Gras, François Bouffard
Stratégies numériques gagnantes France-Québec 9 avril 2018 Guy Crevier Vice-président du Conseil et éditeur, La Presse Elizabeth Stefanka Présidente, Stefanka (Québec) Emmanuelle Gras Présidente et cofondatrice, Dipongo (France) François Bouffard Directeur, Affaires mondiales - Canada, Dassault Systèmes
Discussion animée par :

Matthieu Dugal

Matthieu Dugal
Animateur, La Sphère, Première Chaîne Radio-Canada

Avec la participation de :
Christine St-Pierre

Christine St-Pierre
Ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec

Elsa Schalck

Elsa Schalck
Vice-présidente de la Région Grand Est (France)

Photos de l’événement

Le  Washington Post et le New York Times ne rejoignent que 3% de la  population aux États-Unis. Bien entendu, on rejoint les universitaires, les dirigeants d’entreprises et les politiciens, mais c’est quand même seulement 3%.  Dans le modèle gratuit de distribution qui est La Presse, on rejoint 63% de la population adulte francophone au Québec.

Compte rendu de la conférence :

Questionnés par Matthieu Dugal, les panélistes ont porté leur réflexion sur les stratégies à adopter par les entreprises afin de s’intégrer à l’ère numérique actuelle.

Pour Elizabeth Stefanka, les géants du numérique, comme Amazon qui devrait lancer prochainement sa propre plateforme de recommandation de vêtements, ne concurrencent pas directement les startups. Au contraire, elles sont souvent des tremplins puisqu’elles permettent de démocratiser une nouvelle technologie. À l’opposé, ce sont souvent ces startups qui initient les innovations qui sont ensuite reprises par les industries traditionnelles.

Emmanuelle Gras a affirmé que nous subissons la 4e révolution industrielle et qu’il est important de s’adapter de façon transversale aux nouvelles réalités du numérique. Pour elle, il est essentiel de se doter d’un plan national pour promouvoir l’innovation technologique dans les écoles. Par ailleurs, elle a indiqué que le temps passé devant les écrans peut, certes, permettre aux enfants de se développer, mais il faut également les inciter à les quitter pour se connecter à l’environnement réel.

Guy Crevier a rappelé que le quotidien La Presse a abandonné l’édition papier au profit d’une plateforme exclusivement numérique et gratuite. Il s’est félicité que, depuis son virage numérique, La Presse rejoint 63% des Québécois francophones, notamment par La Presse +, tandis que des médias américains payants, comme le Washington Post et le New York Times ne rejoignent que 3% de la population américaine. Il a toutefois déploré le clivage existant entre les régions urbaines et rurales quant à l’accessibilité à une connexion internet fiable et rapide.

François Bouffard a expliqué que les données tirées des plateformes numériques sont essentielles pour la progression des technologies car elles donnent une voix au consommateur pour influencer le produit. Il a, par ailleurs, souligné le devoir qu’ont les gouvernements d’adapter la réglementation à la vitesse de l’essor technologique afin de favoriser l’innovation. Enfin, selon lui, c’est également le rôle des grandes entreprises d’être des incubateurs de startups, desquelles seront issues les grandes entreprises de demain.

Thèmes abordés :

À l'occasion du 50e anniversaire de l’Office franco-québécois pour la jeunesse, le CORIM et les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ) s'associent pour présenter un événement intergénérationnel sur les stratégies d'entreprises à l'ère numérique.

Les panélistes discuteront notamment de :

  • Comment des entreprises bien connues créées avant l’ère numérique ont modifié leur modèle d’affaires au fil des ans grâce aux nouvelles technologies pour demeurer compétitives
  • Comment de jeunes entrepreneurs créent leurs entreprises à partir du numérique, mais dans des secteurs traditionnels

 

En association avec

global sigma

Avec l'appui de