La tribune internationale de Montréal
Jacques Aubé
Jacques Aubé Vice-président exécutif et chef de l'exploitation, evenko

Événements et spectacles dans le monde : une approche créative montréalaise

27 février 2019
Série Affaires
Photos de l’événement
Discussion animée par :

Benoît Gagnon
Animateur et homme d’affaires

Il a fallu plusieurs fois convaincre les marchés anglophones, investir beaucoup et démontrer notre compétence pour que Montréal devienne un incontournable.

Jacques Aubé Lire la biographie

Jacques Aubé est titulaire d’un baccalauréat en comptabilité de l’Université du Québec à Montréal et détient le titre de CPA. Il entame sa carrière en 1983 chez Zittrer Siblin, qui fusionnera avec Ernst & Young en 1989. Il rejoint Magil Laurentienne en 1992 comme vice-président, administration. C’est en 1997 que M. Aubé rejoint le Groupe CH à titre de directeur des finances. En 2004, il est nommé vice-président exécutif du groupe et chef de l’exploitation de sa filiale evenko.

Sous sa direction, evenko est devenu le plus important diffuseur/producteur et promoteur indépendant au Canada. Produisant annuellement près de 1 000 événements musicaux, familiaux, sportifs partout au Québec, dans les provinces de l’Atlantique et dans le nord-est des États-Unis, evenko présente les plus grands artistes internationaux et investit dans le développement et la promotion des artistes du Québec.

Jacques Aubé et son équipe sont également les idéateurs et producteurs de trois festivals majeurs au Parc Jean-Drapeau à Montréal : Festival musique et arts Osheaga, Heavy Montréal et ÎleSoniq. evenko est aussi le gestionnaire exclusif du Centre Bell, du Théâtre Corona Virgin Mobile et de la Place Bell à Laval.

Contexte :

Comment evenko, une entreprise montréalaise, a réussi à se développer avec succès alors qu’ailleurs dans le monde, les plus importantes boîtes de production américaines prennent le contrôle des grandes entreprises culturelles?

Compte rendu de la conférence:

En entrevue avec Benoit Gagnon, Jacques Aubé a expliqué que le succès d’evenko, qui produit près de 1600 spectacles par année, s’explique en partie par la capacité de l’entreprise à travailler avec ses compétiteurs, et non pas contre eux. Pour lui, le client est autant celui qui est devant la scène que derrière, donc en développant un lien de confiance avec toute l’équipe qui se trouve derrière une production, la réputation se crée et se consolide année après année.

M. Aubé a réitéré qu’une de ses priorités était d’optimiser « l’expérience evenko », c’est-à-dire que de l’achat d’un billet jusqu’à la sortie du spectacle, le client doit vivre une expérience satisfaisante. Il a également insisté sur l’importance de développer l’offre dans les plus petites salles de spectacles pour des artistes de moins grande renommée. Ainsi, en créant un lien très tôt avec les agents, cela permet à des artistes émergents de se développer, en plus de créer un écosystème de restauration et d’hébergement autour des salles. M. Aubé a poursuivi en insistant sur le fait qu’evenko est une fière entreprise montréalaise qui souhaite le rester. C’est pourquoi l’entreprise investit dans la culture québécoise et a entre autres acquis Juste pour rire et Spectra qui permettent de diversifier son offre de services.

Finalement, selon M. Aubé le concert de U2 à l’hippodrome de Montréal en 2011 est un exemple parfait de la capacité d’attraction d’evenko pour des artistes de renommée, alors que le pari était risqué. Pour l’avenir, il souhaite maintenir la croissance d’evenko et développer des sites hors-Montréal comme la Place Bell à Laval ou encore l’Étoile Banque nationale à Brossard, et continuer de faire rayonner Montréal à l’international.  

Avec l'appui de

Avec la collaboration de