La tribune internationale de Montréal
Young Tae  Kim
Young Tae Kim Secrétaire général, Forum International des Transports, OCDE

Les actions mondiales pour la mobilité de demain

23 avril 2019
Photos de l’événement

There is no representative from any Ministry of Transport at UN Climate Change conferences despite that 25% of the total CO2 emission is from transport sector.

Young Tae Kim Lire la biographie

Young Tae Kim est titulaire d’une maîtrise en politiques publiques de l’Université nationale de Séoul, d’une maîtrise en études urbaines de l’Université Paris 8 et d’un doctorat en sociologie politique et politiques publiques de Sciences Po à Paris.

Il rejoint le ministère de la Terre, de l’Infrastructure et du Transport de Corée (MOLIT) en 1994 comme directeur adjoint du transport urbain. Au cours de sa carrière, M. Kim a occupé plusieurs postes de direction adjointe au sein du MOLIT en plus d’y avoir été directeur de la politique de logement, de l’aménagement urbain intégré et de la construction d’infrastructures à l’étranger. Il a également été affecté à la Commission du Premier ministre de Corée sur la réforme de l’administration, en 1996, et au Comité présidentiel sur l’inclusion sociale, de 2005 à 2007.

En 2010, M. Kim rejoint l’ambassade de Corée aux États-Unis à titre de conseiller pour la construction, le transport et les affaires maritimes. De retour au MOLIT en 2015, il est nommé directeur général adjoint puis directeur général de la coordination des politiques de transports. C’est le 1er juin 2017 que M. Kim est élu Secrétaire général du Forum International des Transports de l’OCDE par les ministres des transports des pays membres.

Thèmes abordés :

  • Les principales tendances qui transformeront les transports de demain
  • La coopération internationale en transport
  • La transition vers la mobilité durable
  • Comment le Canada peut-il apporter des changements positifs à long terme dans son secteur des transports?

Compte rendu de la conférence:

Organe de l’OCDE, le Forum International des Transports représentent 59 États membres, principalement en Amérique du Nord et en Europe. Chaque année en mai, ce Forum accueille plus de 1200 participants provenant de plus de 70 pays différents.

Au cours de sa présentation, M. Kim a mis en évidence les principales orientations dans le secteur des transports. Selon lui, les plus importantes avancées sont largement imputables au passage vers le numérique. En effet, les nouvelles technologies ont à la fois transformé les comportements des usagers et permis d’optimiser l’interconnexion des différents réseaux. En se basant sur des études de cas, cette optimisation des déplacements pourrait permettre de réduire de plus de 90% le nombre de véhicules en zone urbaine et de diminuer les émissions de CO2 de plus de 30%. À ce sujet, il a plaidé pour une plus grande implication des ministres des Transports dans les forums environnementaux, puisque le secteur représente près de 25% des émissions de gaz à effet de serre. Il a également rappelé que l’intelligence artificielle, notamment l’implantation de véhicule autonome, est la prochaine étape afin d’assurer une accessibilité universelle et sécuritaire à des moyens de transports.

En conclusion, M. Kim est revenu sur les défis actuels dans le secteur des transports, notamment la modernisation des infrastructures existantes et la difficulté de mettre en place des politiques adaptées au plus grand nombre. Il a ainsi enjoint l’auditoire à créer un effort conjoint entre chercheurs, entreprises et décideurs politiques pour adapter les transports aux nouvelles réalités.

Avec l'appui de

Avec la collaboration de