La tribune internationale de Montréal
Mélanie Joly
L’honorable Mélanie Joly Ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie

Exploiter notre plein potentiel : une stratégie pancanadienne

21 mai 2019
Série Politique
Photos de l’événement
Après son allocution, Mme Joly s'entretiendra avec :

Paul Arseneault
Titulaire, Chaire de tourisme Transat, École des sciences de la gestion, UQAM

Avec le Fonds pour les expériences canadiennes, nous investirons 60 millions $ sur deux ans dans des secteurs-clés comme le tourisme hivernal, rural, autochtone, LGBTQ2 et culinaire.

Mélanie Joly Lire la biographie

Mélanie Joly est titulaire d’un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal et d’une maîtrise en droit européen et comparé de l’Université d’Oxford. Elle débute sa carrière en 2000 au cabinet d’avocats Davies et poursuit celle-ci en 2005, chez Stikeman Elliott. En 2007, Mme Joly est nommée associée directrice du bureau montréalais du cabinet de relations publiques Cohn & Wolfe qu’elle dirige pendant près de 6 ans. En 2013, elle quitte son poste et fonde le parti Vrai changement pour Montréal - Groupe Mélanie Joly en vue des élections à la mairie de Montréal. Au terme de cette course, elle finit deuxième avec 26,5 % voix. En septembre 2014, elle annonce son départ de la vie politique municipale.

En août 2015, Mélanie Joly remporte l’investiture libérale dans Ahuntsic-Cartierville en vue des élections fédérales d’octobre. Elle est élue députée le 19 octobre 2015 et nommée ministre du Patrimoine canadien par le Premier ministre Justin Trudeau le 4 novembre. C’est le 18 juillet 2018 qu’elle devient ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie.

Compte rendu de la conférence :

Dans la foulée du dévoilement ce matin de la nouvelle stratégie canadienne en tourisme, la ministre était à notre tribune pour détailler cette stratégie visant à permettre au Canada d’aller chercher une plus grande part du secteur du tourisme international. La ministre souhaite hisser le tourisme au rang des grands secteurs de l’économie canadienne en faisant la promotion des villes et des régions, mais également en dotant les acteurs des outils nécessaires pour y arriver.

La stratégie présentée s’articule autour de trois points principaux. D’abord, le développement de l’offre touristique profitera de la création du Fonds pour les expériences canadiennes. Ce fonds, doté d’une enveloppe de 58,5 M$ sur deux ans, misera sur le développement d’expériences touristiques autour de secteurs-clés, tels que le tourisme autochtone et inclusif. Ensuite, la création de groupes d’investissement en matière de tourisme qui permettront une meilleure coordination entre les acteurs privés et publics. Enfin, la stratégie prévoit aussi la création d'une table de stratégies économiques sur l’industrie du tourisme qui identifiera les freins au développement et les solutions pour y pallier.

Après son allocution, Mélanie Joly s’est entretenue avec M. Paul Arseneault, titulaire de la Chaire de tourisme Transat. Au cours de la conversation, la ministre a expliqué comment son gouvernement prévoit favoriser la dispersion régionale et l’offre hivernale afin d’éviter le surtourisme dans les centres urbains. La ministre souhaite également que la stratégie permette une plus grande communication entre les acteurs du milieu et a réitéré l’appui du gouvernement pour le développement touristique francophone au Canada.

Avec l'appui de

Avec la collaboration de