La tribune internationale de Montréal
Elizabeth Maruma Mrema
Elizabeth Maruma Mrema Secrétaire exécutive, Convention sur la diversité biologique de l'ONU

Perte de biodiversité : quelles conséquences pour les pays?

Série Environnement
Photos de l’événement
Suite à son allocution, Mme Mrema s’entretiendra avec :

Karel Mayrand
Président-directeur général, Fondation du Grand Montréal

More than half of the world GDP is dependent on nature. Yet, the 2020 Global biodiversity outlook found that none of the 20 biodiversity targets have been reached.

Elizabeth Maruma Mrema | Lire la biographie

Elizabeth Maruma Mrema est diplômée en droit et détient un diplôme de 3e cycle en relations internationales de l’Université de Dar es Salam en Tanzanie. Elle possède également une maîtrise en droit de l’Université Dalhousie à Halifax. Elle débute sa carrière au ministère tanzanien des Affaires étrangères à titre de conseillère juridique principale. En parallèle, elle est également chargée de cours en droit international public et en diplomatie au Centre des Affaires étrangères et de la diplomatie de la Tanzanie.

Mme Mrema a ensuite travaillé plus de 20 ans au sein du Programme des Nations unies pour l’Environnement (PNUE) à Nairobi au Kenya. Elle a notamment occupé les postes de coordonnatrice de projets de renforcement des capacités et de conformité et d’application des lois liées au droit de l’environnement et aux conventions multilatérales sur l’environnement. Elle a aussi été juriste principale et chef de la Direction du soutien et de la coopération des accords environnementaux multilatéraux. Par la suite, elle a été directrice juridique principale et chef de la Direction du droit et de la gouvernance de la biodiversité et des terres à la Division du droit et des conventions environnementales.

En 2009, elle est nommée Secrétaire exécutive du Secrétariat de la Convention sur la conservation des espèces migratrices d’animaux sauvages. Elle occupe ensuite, jusqu’en 2012, le poste de Secrétaire exécutive par intérim du PNUE/ASCOBANS et de l’Accord PNUE/Gorilla. Elle rejoint par la suite la Division des écosystèmes de Nairobi au PNUE à titre de directrice adjointe. En 2014, elle est nommée directrice de la division juridique et à partir de 2018 elle occupe également le poste de directrice par intérim de la division des services aux entreprises. C’est en juillet 2020 qu’elle est désignée Secrétaire exécutive de la Convention sur la diversité biologique.

Fiche du conférencier

 

Contexte :

À l'occasion du 30e anniversaire de la convention sur la diversité biologique ouverte à la signature le 5 juin 1992 lors de la conférence des Nations unies sur l'environnement et le développement (le "Sommet de la Terre" de Rio) et de la tenue de la 15e conférence des parties à Kunming, en Chine, en 2022.

 

Thèmes abordés :

  • La crise actuelle de la biodiversité
  • Les négociations relatives au cadre mondial pour la biodiversité après 2020
  • La nécessité d'un financement ambitieux et la lutte contre les subventions qui nuisent à la biodiversité

Avec l'appui de

Avec la collaboration de

Devenir membre Profiter de nombreux avantages ! Devenir membre
Recevez les invitations à nos événements !