Montreal's International Forum
Jean-François Lisée
Jean-François Lisée Quebec Minister of International Relations, La Francophonie and External Trade

Quebec’s Global Ambitions

February 11, 2013
Politics Series
Event Photos

Les entreprises québécoises vont disposer d'une capacité à faible coût et faible risque d'aller tester le marché étranger dans 42 pays dans le monde.

Jean-François Lisée Read the biography

Né à Thetford Mines en 1958, Jean-François Lisée manifeste dès son adolescence un intérêt marqué pour la politique et le journalisme. De 1973 à 1976, il est membre de l’exécutif du Parti québécois de la circonscription de Frontenac, dans la région Chaudière-Appalaches. Il entame sa carrière journalistique comme correspondant du quotidien indépendantiste Le Jour de Thetford Mines au cours de la même période. Il obtient une licence en droit de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en 1979, et poursuit des études à Paris au Centre de formation des journalistes en 1981.

M. Lisée devient par la suite journaliste indépendant pour divers médias québécois et français, dont Le Soleil, La Presse et Radio-Canada, et publie quelques textes dans Le Monde, Libération et l’Express. À la fin des années 1980, il est correspondant à Washington pour La Presse, L’actualité et l’hebdomadaire français L’Événement du jeudi. À la même époque, il signe des textes d’opinion dans le Washington Post, le New York Times et l’International Herald Tribune. Il complète une maîtrise en communications à l’UQAM en 1991, puis occupe le poste de rédacteur en chef adjoint de L’actualité de 1990 à 1992.

Au lendemain de l’élection du Parti québécois en 1994, M. Lisée devient conseiller du premier ministre Jacques Parizeau et participe à l’élaboration et à la mise en oeuvre de la stratégie référendaire de 1995. Suite à la démission de M. Parizeau, il agit à titre de conseiller politique du premier ministre Lucien Bouchard jusqu’en 1999.

De 2001 à 2004, M. Lisée est chercheur invité au Département de science politique de l’Université de Montréal, puis à Sciences Po Paris. En 2004, il cofonde le Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM), dont il demeure le directeur exécutif jusqu’en 2012.

M. Lisée est l’auteur de nombreux essais sur la politique et l’identité québécoises. En 1990, son essai sur l’attitude américaine envers le mouvement indépendantiste québécois Dans l’œil de l’aigle lui vaut le Prix du Gouverneur général. De 2006 à 2012, sur lactualite.com, il commente régulièrement l’actualité politique, sociale et économique sur l’un des blogues politiques les plus lus de la Francophonie.

En août 2012, M. Lisée se présente comme candidat du Parti québécois dans la circonscription de Rosemont, puis il est élu lors de l’élection générale du 4 septembre. La première ministre Pauline Marois le nomme par la suite ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, ainsi que ministre responsable de la région de Montréal.

With the support of

In collaboration with